Clan Rôle Play de Rykke-Errel
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesCalendrierS'enregistrerConnexion

post haec


Partagez | 
 

 La Légende des Masques Zobals.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Illyare

avatar


Masculin Divinité Iop
Âge Âge : 23
Origines Origines : Frigost
Messages Messages : 36

MessageSujet: La Légende des Masques Zobals.   15.09.13 14:14

La légende des Masques Zobals


Suite à un débat sur l'origine des masques du Zobal, et que personne n'avait une source sûre et fiable, j'ai décidé d'ouvrir ce sujet qui portera sur, vous l'aurez deviné, l'origine des ces masques. Je tiens à préciser que tout ce que je vais raconter est, premièrement de source sûre et officielle, et, deuxièmement, que je ne fais que recopier ce qu'il est marqué ! (je n'ai aucun mérite)

Donc, démarrons.

"Une ancienne légende, transmise de bouche de Zobal à oreille de Zobal, parle d'une poupée Sadida qui se réfugia un jour dans une contrée froide et reculée du monde. D'où venait-elle ? Que fuyait-elle ? Nul ne le sait, mais la créature était animée de vie, et elle tenait dans ses bras un nouveau-né. Un braillard aux cris si puissants qu'il pouvait provoquer une avalanche avec un simple rototo. Il n'était pas humain. Il était même monstrueux...

La poupée s'installa dans une grotte à l'écart des hommes, loin dans la montagne, et l'enfant grandit sous sa protection. Plus les années passaient, plus il devenait fort... et assoiffé de sang. Si bien qu'un jour, il sortit de son antre et se mit à tout détruire sur son passage.

Les mois qui suivirent ne furent que massacres et barbecues. L'enfant brûlait les villages, faisait griller ses habitants, et les dévorait avec une petite sauce à l'estragon... L'horreur était si grande que les dieux décidèrent d'intervenir... Étrangement, c'est Sadida, le dieu-chaman de la nature sauvage, qui se porta volontaire pour régler l'affaire.
Il attaqua aussitôt le monstre, sans lésiner de moyens : de gigantesques ronces sortirent du sol gelé de la montagne en craquelant la glace. La terre se mit à trembler et l'air se chargea de toxines végétales, si nauséabondes qu'on aurait dit que tous les Bouftous d'Amakna s'étaient oubliés en même temps. Mais le monstre-enfant encaissait toutes les attaques sans broncher. Et plus le dieu s'acharnait, plus il était évident que son adversaire était invincible.

Alors, comprenant que le monstre ne pouvait être tué, Sadida eut une idée pour le neutraliser. Puisant dans les arcanes les plus sombres de sa magie vaudou, il parvint à scinder l'âme du fléau en morceaux, qu'il enferma ensuite dans des objets sacrés : des masques divins, sculptés de sa propre main. Puis il scella le rituel à l'aide d'un amulette magique.
Mais malgré son corps mutilé et son âme écartelée, l'enfant vivait toujours, tapi au fond des masques. Aussi, pour étouffer la menace, Sadida décida de cacher les objets dans une grotte, celle-là même où le monstre avait passé son enfance. Mais il ne pouvait pas laisser ce sanctuaire sans gardien. Alors, le dieu des broussailles coupa une touffe de ses propres poils -- de barbe ou d'ailleurs, la légende ne le précise pas -- et la transforma en un gigantesque YeCh'Ti.
Ce qu'il se passa ensuite ? Personne ne peut le dire avec précision. Sadida laissa le YeCh'Ti, et celui-ci commença son long travail de gardiennage. On raconte qu'à force de se cailler les orteils tout seul dans sa grotte, la bête à poils finit par s'ennuyer. On dit aussi qu'un jour elle rencontra un forgeron qui s'était égaré dans la montagne. Que les masques et l'amulette changèrent de main. Qu'avec le temps ils se dispersèrent. Et même que de nouveaux masques furent sculptés, grâce aux pouvoirs de l'amulette. Pourquoi et comment ? Mystère...

Ce qui est sûr, en revanche, c'est qu'une véritable communauté de porteurs de masques se forma au fil du temps sous la bénédiction de Sadida. Guerriers en quête de pouvoir ou simples amateurs de bals costumés, tous devinrent les gardiens d'une puissance aussi formidable que destructrice, une magie instable qui pourrait les anéantir s'ils n'y prenaient pas garde. Car une autre légende raconte que si tous ces masques venaient à être réunis, le monstre réapparaîtrait... à l'âge adulte, cette fois !"

Citation :
DofusMAG n°20, Février-Mars 2011, Page 6
Ce que j'ai trouvé dans un autre livre officiel est surprenant, car contradictoire à cette légende ci-haut... Je me suis dit que la légende aurait été modifiée et il y aurait eu donc deux versions sur la création des masques.

"Si l'on peut retrouver la trace des Roublards à travers les siècles, grâce notamment à la famille Smisse, il en va autrement pour les Zobals, encore plus énigmatiques.

Ainsi, les masques existent depuis la nuit des temps. Les Dieux eux-mêmes en ont portés. Mais vint un jour où un artisan de talent parvint à y emprisonner de mystérieux pouvoirs. Ils traversèrent les siècles, objets de convoitise éternelle...

À l'époque de Maskemane, il est dit qu'il en reste des centaines et qu'ils sont recherchés par un riche collectionneur... Maskemane en possède trois, mais il en existe bien d'avantage dans le Monde des Douze. Ces masques magiques confèrent à leur porteur des pouvoirs particuliers. Seulement voilà : les fabricants de masques ont été attaqués et les masques volés. Depuis ces vols, Maskemane cherche les autres masques et il est lui-même poursuivi pour ceux qu'il possède."

Citation :
Remington/Maskemane n°0 (édition spéciale Ankama Convention), Décembre 2010, Page 16 (côté Remington)
Veuillez m'en excusez, je n'ai que le 0 et le 1 de la série Maskemane, je ne pourrai donc pas vous citer ce qu'il s'est passé par la suite. N'hésitez pas (si vous avez la suite) à me compléter.

3ème variante de l'histoire, rapportée ici dans un Manga Dofus (Le texte suivant est la propriété intégrale de Pikagui, c'est lui qui l'a mise sur le forum, je serai donc ouvert à toute demande de Pika sur ce texte, (modifications entre autres) même si les autres, bien entendu ont tout à fait leur mot à dire.)

"Les douzes dieux, vivant dans un monde au dessus des têtes des habitants du monde des douzes, avaient chacun leur "petit monde", Sadida lui, avait un jardin magique crée par lui même. Contenant ses 9 objets les plus précieux. Ses poupées Sadida.
Mais un jour, le Dieu Iop, nous ignorons par quel moyen, trouva le jardin magique de Sadida et fit ce que je pense avec une poupée Sadida. Honteux, et de peur de libérer un être beaucoup trop puissant et maléfique pour ce monde, il cacha l'enfant dans 9 masques a l'aide d'un pouvoir. Pour libérer le Rejeton Divin, les 9 masques doivent êtres réunis lors d'un rituel. Pour empêcher ça, le Dieu Sadida confia les 9 masques à Morld Anozer, alias le YeCh'ti.

Ainsi intervient Yen andertal. Yen andertal, fils d'un homme ayant été ridiculisé toute sa vie car ses recherches étaient jugées "inutiles et complètement débiles", voulu reprendre les recherches de son père, parti à la recherche de 9 artefacts mystérieux perdu dans la montagne avec ses frères. Mais tout ne se passa pas comme prévu. A cause du froid et de la faim, Yen andertal (J'ai oublié son vrai nom et le Manga est chez ma mère veuillez m'excuser ) dut aller chercher de la nourriture et de quoi survivre. En marchant, le sol se déroba sous ses pieds et il fit une chute, pour le moins spectaculaire. Tous ses membres étaient cassés, mais il survécut.

A son réveil, il se retrouva dans une grotte, souffrant au sol tandis que ses frères ligotés au plafond venaient de se faire capturer. Puis une étrange créature arriva et dévora les deux frères, mais Yen andertal, qui n’arrêtait pas d'insulter l'étrange créature, s'évanouit. A son réveil, il avait un masque étrange sur la tête. Le YeCh'ti lui expliqua qu'il était le gardien de 9 masques qui renfermaient chacun un pouvoir respectif. Celui qu'il portait renfermait le pouvoir de la guérison. Mais Morld Anozer ne l'avait pas sauvé pour rien, il avait cédé à la provocation et voulait lui montrer qu'il était plus intelligent que lui. Mais Yen andertal, n'arrivant pas à trouver une tactique suffisante pour battre le YeCh'ti, il s'enfuit avec 8 des 9 masques (du moins c'est ce que l'on découvre après). Il mentit à Arty et à Goultard pour les persuader qu'il fallait aller chercher le dernier masque.

Après une autre chute spectaculaire en compagnie de Goultard, Arty et la Boufmouthe (Plumette) du Yehti, ils se firent retrouver par ce dernier. Mais Goultard et Arty, ignorant la vérité et convaincus qu'ils devaient récuperer les masques, battirent Morld Anozer. Pendant ce temps, Yen andertal retrouva le dernier masque et commenca le rituel, persuadé de découvrir un dieu et de pouvoir se venger grâce à lui. Le Rejeton divin venait de réapparaitre. Le Dieu Iop, pour réparer son erreur descendit du ciel, malheureusement, la créature était invincible et le Dieu Iop se fit vaincre."


Citation :
Manga DOFUS, et Pikagui
Je sais que je n'ai pas ouvert le sujet pour ceci, mais en écrivant, je me suis posé quelques questions sans réponse...

-Pourquoi Sadida laisse-t-il les masques se répandre dans le monde sans intervenir ?
-Le YeCh'Ti, créé par Sadida, n'aurait quand même pas su donner des masques de si grande valeur au premier passant ?
-Comment des masques "supplémentaires" furent-ils créés ? Il faut l'âme de l'enfant-monstre pour en créer un, non ?
-Sadida a aidé Iop a cacher les masques alors que Iop voulait justement que Sadida ne le sache pas ?!

Maintenant un rappel complètement basique : les disciples de Zobal n'ont PAS UNIQUEMENT 3 MASQUES ! Seulement que pour des raisons de facilité de jeu et aussi par respect du travail des créateurs, les Zobals HRP ne savent n'utiliser que trois masques.

Merci de votre lecture, et n'hésitez surtout pas à dire ce que vous pensez : des questions, des réponses, des affirmations... TOUT !





Dernière édition par Illyare le 16.09.13 19:46, édité 3 fois (Raison : Ajout du texte de Pikagui et amélioration de la mise en page.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zozo-Masc

avatar


Masculin Divinité Zobal
Messages Messages : 18

MessageSujet: Re: La Légende des Masques Zobals.   15.09.13 18:00

Salut Illyare,
Comme quoi Lunatis et moi étions en fait tous deux proches de la réalité malgré nos récits divergent. De ce fait je te remercie de nous avoir mis d'accord.

Bonne soirée,

Zozo-Masc




Dernière édition par Zozo-Masc le 16.09.13 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illyare

avatar


Masculin Divinité Iop
Âge Âge : 23
Origines Origines : Frigost
Messages Messages : 36

MessageSujet: Re: La Légende des Masques Zobals.   15.09.13 18:46

Tout le plaisir était pour moi !
Tu me demandes dès que tu as besoin de moi !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pikagui

avatar


Masculin Divinité Zobal
Messages Messages : 41

MessageSujet: Re: La Légende des Masques Zobals.   16.09.13 18:12

Salut, et merci de ton post très instructif, j'aimerais ajouter une autre version : Celle du Manga Dofus, en étant fan je ne eux résister à vous la mettre.

Les douzes dieux, vivant dans un monde au dessus des têtes des habitants du monde des douzes, avaient chacun leur "petit monde", Sadida lui, avait un jardin magique crée par lui même contenant ses 9 objets les plus précieux. Ses poupées Sadida.

Mais un jour, le Dieu Iop, nous ignorons par quel moyen, trouva le jardin magique de Sadida et fit ce que je pense avec une poupée Sadida. Honteux, et de peur de liberer un être beaucoup trop puissant et maléfique pour ce monde, il cacha l'enfant dans 9 masques a l'aide d'un pouvoir. Pour liberer le Rejeton Divin, les 9 masques doivent êtres réunis lors d'un rituel. Pour empecher ca, le Dieu Sadida confia les 9 masques à Morld Anozer, alias le Yechti.

Ainsi intervient Yen andertal. Yen andertal, fils d'un homme ayant été ridiculisé toute sa vie car ses recherches étaient jugés "inutiles et complétement débiles", voulu reprendre les recherches de son père, parti à la recherche de 9 artefacts mystérieux perdu dans la montagne aves ses frères. Mais tout ne se passa pas comme prévu. A cause du froid et de la faim, Yen andertal ( J'ai oublié son vrai nom et le Manga est chez ma mère veuillez m'excuser ) dut aller chercher de la nourriture et de quoi survivre. En marchant, le sol se déroba sous ses pieds et il fit une chute, pour le moins spectaculaire. Tous ses membres étaient cassés, mais il survit.

A son réveil, il se retrouva dans une grotte, souffrant au sol tandis que ses frères ligotés au plafond venaient de se faire capturer. Puis une étrange créature arriva et dévora les deux frères, mais Yen andertal, qui n'arretait pas d'insulter l'étrange créature, s'évanouit. A son réveil, il avait un masque étrange sur la tête. Le Yehti lui expliqua qu'il était le gardien de 9 masques qui renfermaient chacun un pouvoir respectif. Celui qu'il portait renfermait le pouvoir de la guérison. Mais Morld Anozer ne l'avait pas sauvé pour rien, il avait cédé à la provocation et voulait lui montrer qu'il était plus intelligent que lui. Mais Yen andertal, n'arrivant pas à trouver une tactique suffisante pour battre le Yehti, il s'enfuya avec 8 des 9 masques ( Du moins c'est ce que l'on découvre après ). Il mentit à Arty et à Goultard pour les persuader qu'il faut aller chercher le dernier masque.

Après une autre chute spectaculaire en compagnie de Goultard, Arty et la Boufmouthe ( Plumette ) du Yehti, ils tombèrent et se firent retrouver par ce dernier. Mais Goultard et Arty, ignorant la véritée et convaincus qu'ils devaient récuperer les masques, battèrent Morld Anozer. Pendant ce temps, Yen andertal retrouva le dernier masque et commencit le rituel, persuadé de découvrir un dieu et de pouvoir se venger grace à lui. Le Rejeton divin venait de réapparaitre. Le Dieu Iop, pour réparer son erreur déscendit du ciel divin pour "réparer son erreur", malheureusement, la créature était invincible et le Dieu Iop se fit vaincre.

Alors commenca la lutte qui continuera dans le Tome 20 que j'attends avec impatience !

Voila c'était la légende du Manga Dofus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illyare

avatar


Masculin Divinité Iop
Âge Âge : 23
Origines Origines : Frigost
Messages Messages : 36

MessageSujet: Re: La Légende des Masques Zobals.   16.09.13 19:45

J'ai ajouté ton texte au récit. Merci pour tes informations et d'avoir tout retranscrit !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pikagui

avatar


Masculin Divinité Zobal
Messages Messages : 41

MessageSujet: Re: La Légende des Masques Zobals.   21.09.13 9:33

Bonjour Illyare, j'ai vu que tu avais rajouté ma partie de l'histoire ainsi que quelques question, je pense être en mesure de répondre à quelques unes. Sadida a laissé les masques se répandre dans le monde, justement, par peur qu'ils soient rassemblés et que le Rejeton divin soit liberé. Le Yehti n'as jamais donné les masques, Yen andertal les a volés. Pour les masques supllémentaires, ils existaient déjas, et il a enfermé l'âme de la créature dans ces 9.

Pour la dernière question, je ne suis pas bien sur mais je crois que Iop n'était pas bien au courant de ce qu'il à lui même fait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Légende des Masques Zobals.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Légende des Masques Zobals.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Collectible] Les Masques Kanohi
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» [Story/Investigation] L'origine des masques des Toa Mahri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie des Zindes - Rykke-Errel :: PARTIE RÔLE PLAY :: La Pinte Élligente-