Clan Rôle Play de Rykke-Errel
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesCalendrierS'enregistrerConnexion

post haec


Partagez | 
 

 [RP] Sur le Requin Jaune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Sibelius
MJ
MJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 35
Origines Origines : Peuple Lenald
Compétences Compétences : Cuisine, bâton, susciter de la pitié
Messages Messages : 1083

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   11.08.14 21:27

Cela fait plus d'une heure qu'on aperçoit plus la terre ferme. Nos aventuriers sont restés sur le pont pour admirer le départ, mais la petite eniripsa dénommée Zoha n'a pas apprécié les tumultes marins, et reste cloitrée dans l'étroite cabine des aventuriers, en espérant que ce mal passe.

Les marins sont affairés au bon fonctionnement du navire, et vaquent d'un poste à l'autre au petit trot. Nos aventuriers réduits au nombre de trois sont donc pour le moment libre de se déplacer sur le navire. Une chose est sûre, ils rencontreront forcément de nouvelles têtes, ou trouveront de nouvelles... pistes ?

Mieux vaut se déplacer groupé, sait-on jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifreann

avatar


Féminin Divinité Féca
Âge Âge : Plus de dix mille ans, mais une trentaine d'années physiquement.
Origines Origines : Création du dieu mineur Talhian. Vue à Gisgoul pour la première fois.
Compétences Compétences : Forgeuse - possède une bonne force physique mal utilisée - maîtrise moyennement la magie Mutsou
Messages Messages : 176

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   23.08.14 11:28

Chaque minute qui s’était écoulée sur ce bateau avait peu à peu montré à Ifreann qu’elle n’aurait peut-être pas du accepter l’offre aussi rapidement. Tout d’abord la longue visite aux explications barbantes dont elle n’avait écouté que le quart, puis la découverte de sa « chambre » - Ô combien son lit lui manquerait pendant ce voyage ! – et… Les trois repas par jour. QUE trois repas ! Il lui avait semblé que son ventre en avait pleuré. Mais ce n’était pas tout ! Il lui avait fallu lire les nombreuses formalités de la mission et remplir toute cette paperasse qu’elle pensait éviter tandis que le capitaine leur annonçait que le voyage n’allait certainement pas être de tout repos. Et puis quoi encore ?

Au moment où elle y songeait, Ifreann sentit un liquide visqueux lui tomber sur l’épaule en un « ploc » fade, et l’odeur qui s’en dégageait lui indiqua la nature de ce don du ciel. Le ventre la tenaillant déjà à cause des vagues, la Mutsou eut un haut-le-cœur et s’empressa de retirer sa chemise qu’elle roula en boule et jeta plus loin sur le pont. Elle était assise là depuis de longues minutes, s’efforçant de rester immobile pour ne pas accentuer ses nausées. Même tourner les yeux lui coûtait, ce pourquoi elle observait la seule chose qu’elle avait en face d’elle : un mât. Bientôt, le passage incessant des marins l’obligea à fermer les yeux. Les voir déambuler de la sorte n’arrangeait rien à sa situation.

« Bordel, comment j’vais faire comment moi si j’arrive pas à bouger… »

La jeune femme continua à se maudire mentalement jusqu’à ce qu’une nouvelle odeur emplisse ses narines : celle de la mer, celle des poiscailles. Elle tenta de la refouler en vain, et, prise à la gorge, elle tendit un bras en arrière pour s’accrocher au bastingage et passer la tête par-dessus. Elle fit généreusement offrande de son petit déjeuner à l’étendue d’eau et se laissa tomber sur le derrière lorsqu’elle en eut terminé.

« Je hais la mer… »

________

HRP:
 


Dernière édition par Ifreann le 23.08.14 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Io-Plait

avatar


Masculin Divinité Iop
Âge Âge : 34
Origines Origines : inconnues
Compétences Compétences : Fauteur de trouble professionnel, combat a distance à l'arc, combat de mélée avec exclusivement l'épée, mais y répugne.
Messages Messages : 57

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   23.08.14 13:40

Io-plait avait été attentif pour la première fois depuis qu'il était monté à bord lors du discours du capitaine, il l'avait vite regretté, la seule chose intéressante qu'il appris était qu'ils risquaient de se faire attaquer durant le trajet, ce qui lui tira un sourire, « Au moins il y'a des chances, infimes, que ce voyage ne sois pas inutile, et si l'on se fait attaquer il ne sera pas ennuyeux.. » pensa-t-il pour lui même.


Il déambulait désormais seul sur le pont, on lui avait conseillé de rester avec les autres aventuriers mais il ne l'aurait supporté, entre la vieille chouette qui croyait tout savoir et l'autre timide de service, il aurait haï cette journée en leur compagnie. Il passa dans la cabine, mais voyant que la frêle eniripsa y était toujours décida de changer de direction. 


Il alla de la cabine jusqu’à la proue, sans vraiment faire attention a ce qui l'entourait, trébucha sur quelque chose qui avait consistance humaine et manqua de s'encastrer dans le cabestan. Il se retourna et découvrit avec étonnement la femme qui les avaient quittés penchée par dessus bord. 


Il la laissa terminé, il savait d’expérience qu'il valait mieux éviter de déranger les personnes ayant le mal de mer, puis après un éclat de rire il lui dit « Si ça vous intéresse je peux vous apprendre deux ou trois astuces pour éviter ce genre de désagrément. »



HRP:
 


Trop fatigué pour être fatigué.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   27.08.14 8:43

La fragrance acide de ce que la Mutsou déversait par-dessus bord, couplée aux dernière paroles de l’archer, attira l’attention de la septuagénaire.
Narhuitlalashistom vint donc rejoindre le duo et tapota, par solidarité plus que par compassion, la clavicule droite de la dégobilleuse.

« Là, là… Vous vous faites du mal. Je me doute bien que la dernière chose que vous ayez envie de faire soit de vous lever, mais suivez-moi jusqu’au centre du pont. Vous verrez, le roulis s’y fait beaucoup moins ressentir. »

Traînant par la main, tant bien que mal, la tatouée blafarde jusqu’au grand mât, la vieillarde la laissa s’y adosser tandis qu’elle se défaisait une fois de plus de son large sac, dans un geste coulé traduisant le caractère routinier de l’action. L’archer leur avait emboîté le pas, restant cependant en retrait.

Narhuitlalashishtom extirpa une outre rebondie de son bagage et la tendit à la Mutsou. En la débouchant, une puissante odeur de menthe vint assaillir les narines des trois mercenaires.

« Buvez, buvez. Avec ce que vous venez de jeter aux Pichons, vous avez bien besoin de vous réhydrater. La menthe vous rafraîchira et masquera le goût de votre bile. Buvez. »

La malade saisit l’objet et obtempéra, circonspecte, tandis que l’adepte de l’Avaricieux se remettait à farfouiller dans sa besace disproportionnée. Après quelques instants, elle en sortit un pain de voyage et une pomme de la taille d’un poing puis s’adressa de nouveau à la nauséeuse.

« Une fois que vous aurez terminé de boire, vous me ferez le plaisir de manger quelque chose. Ce n’est pas avec le ventre vide que l’on combat le mal de mer ou que l’on combat tout court, d'ailleurs. Notre ami l’archer a dû vous le dire, non ? Commencez par le pain et terminez par la pomme. Elle est aussi juteuse que sucrée. »

Profitant du fait que la Mustou soit en train de reprendre des forces, Narhuitlalashishtom leva les yeux vers le seul membre masculin de leur petite équipe.

« Je compte faire un nouveau petit tour du propriétaire, une fois que notre amie aura repris des couleurs, cela vous dirait-il de m’accompagner ? »

Et, avant que son interlocuteur n’ait pu répondre quoi que ce soit, elle ajouta sur un air de conspiratrice :

« Vous ne trouvez pas ça étrange, vous, que le Second nous ait parlé d’une mission « compliquée », alors que le Capitaine ne soit pas allé en ce sens ? C’est louche, on nous cache quelque chose. Avez-vous relevé des faits… troublants, en vous déplaçant sur le pont ? »

Puis elle s’agenouilla, la tête baissée vers les fermoirs de son bagage qu’elle verrouilla. Une voix aussi rauque que railleuse se fit entendre :

« Entre ça et l’absence d’informations sur la récompense, ça promet. »


__________________________________

HRP:
 


Dernière édition par Narhuitlalashishtom le 10.09.14 7:55, édité 3 fois (Raison : Mes guillemets, je les aime comme mon café : bien noirs.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylena

avatar


Divinité Steamer
Âge Âge : 21
Origines Origines : Sufokia
Compétences Compétences : Ingénierie, dékrokilliseuse
Messages Messages : 40

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   28.08.14 17:30

Après le discours du capitaine, les matelots s’étaient vite affairés à leurs fonctions, et les deux aventuriers qui accompagnaient Shaylena lors du discours sur le bord du bastingage, étaient déjà partis à leur tour.

La steameuse qui réfléchissait encore au monologue d’Al Débaran, s’étaient enfin décider à se déplacer. Elle se dirigeait vers la cabine qui leur a été précédemment attribuée, pour tomber sur le l’archer qui allait dans le sens inverse.  Ce dernier ne l’avait visiblement pas remarquée,  Shaylena  décida donc d’oublier ce qu’elle avait entrepris et le suivis discrètement.  Io-plait  ne remarqua pas plus la personne qui était affalé contre le bastingage et trébuchas dessus.  C’était la mutsou qui s’emblait ne pas supporter les remous de la mer. Vint ensuite Narhuitlalashishtom qui  parlait beaucoup tout en apportant soin à la malade.  Shaylena décida de se rapprocher pour entendre ce qu’il se disait.

« Je compte faire un nouveau petit tour du propriétaire, une fois que notre amie aura repris des couleurs, cela vous dirait-il de m’accompagner ? »

« Vous ne trouvez pas ça étrange, vous, que le Second nous ait parlé d’une mission « compliquée », alors que le Capitaine ne soit pas allé en ce sens ? C’est louche, on nous cache quelque chose. Avez-vous relevé des faits… troublants, en vous déplaçant sur le pont ? »

Shaylena décida de prendre son courage à demain, et intervint :

« Si … si je peux me permettre, je commencerais par fouiller les soutes, cette histoire de marchandises sans grande valeur m’intrigue. Qui convoiteraient un amas des laines, et des métaux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Io-Plait

avatar


Masculin Divinité Iop
Âge Âge : 34
Origines Origines : inconnues
Compétences Compétences : Fauteur de trouble professionnel, combat a distance à l'arc, combat de mélée avec exclusivement l'épée, mais y répugne.
Messages Messages : 57

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   29.08.14 18:29

« Ces marchandises peuvent être convoitées pour diverses raisons, même s'il est vrai que se faire attaquer pour ça pourrait sembler louche. Mais après tout on ne peut savoir dans quoi nous nous sommes embarqués, on ne connait pas encore la face cachée de la chose. » Après un temps d'arrêt il ajouta « Il y a une rumeur qui circule quand a cette mer, il paraîtrait qu'un navire inconnu d'apparence abandonné se laisse accosté par les marins pour ensuite les enlever, et il serait toujours entouré d'une brume épaisse. Il n'est en réalité pas abandonné, mais personne n'a jamais vu ses occupants, ou du moins personne qui y ait survécu, les personnes qui montent à son bord sont pour la plupart changés en pierre. Enfin c'est ce qui se dit, mais je ne pense pas que notre capitaine faisait référence a ça lorsqu'il parlait d'une possible attaque, je ne sais même pas s'il a eu vent de cette rumeur, elle est apparue a une vitesse folle pour justifier la disparitions de plusieurs navires dans les eaux de Madrestam il y a peu. »


Voyant tout les yeux tournés vers lui il s'empressa de revenir au sujet.


« Pour en revenir a votre question, je vous suivrais si vous décidez de mener votre petite enquête, je ne supporte pas les secrets,  je veux en savoir plus pour ne pas avoir de mauvaises surprises. »



HRP:
 


Trop fatigué pour être fatigué.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifreann

avatar


Féminin Divinité Féca
Âge Âge : Plus de dix mille ans, mais une trentaine d'années physiquement.
Origines Origines : Création du dieu mineur Talhian. Vue à Gisgoul pour la première fois.
Compétences Compétences : Forgeuse - possède une bonne force physique mal utilisée - maîtrise moyennement la magie Mutsou
Messages Messages : 176

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   30.08.14 10:10

C’était avec méfiance qu’Ifreann s’était emparée du liquide que lui avait tendu Narhuitlalashishtom, dont la puissante odeur lui avait fait tourner la tête quelques instants. Elle doutait que boire ou manger quelque chose arrangerait son cas – bien au contraire –, mais elle se rendit bien vite compte qu’elle avait tord : si la boisson n’était pas forcément agréable au goût – et à l’odeur également –, le pain lui avait paru doux et exquis et était plutôt bien passé. Parfois, elle sentait que les remous de la mer lui jouaient quelques tours, mais elle les supportait mieux. Avant d’entamer la pomme, elle avait pris soin de bien la renifler : peut-être qu’elle était empoisonnée et qu’elle tomberait dans un sommeil éternel si elle croquait ne serait-ce qu’une seule fois dedans…

Elle suivait désormais la petite troupe tandis qu’elle finissait son fruit, le jus lui coulant entre les doigts. Ifreann ne trouvait pas nécessaire d’en rajouter davantage sur ce que ses nouveaux compagnons de mission disaient : elle approuvait totalement et partageait les mêmes doutes qu’eux. On leur cachait forcément quelque chose. Songeuse, elle plissa le nez en balançant son trognon par-dessus bord et s’essuya les mains comme elle le put en les frottant l’une contre l’autre.

- S’vous voulez mon avis, on aura pas accès à la soute si facil’ment s’ils n’transportent pas qu’du matériel sans intérêt. Quelqu’un doit surveiller en bas. ‘sont pas idiots j’pense, ils savent qu’on va pas s’laisser berner comme ça. Mais maint’nant qu’on est embarqués là-d’dans…

La Mutsou jeta un coup d’œil circulaire autour d’elle pour s’assurer qu’aucun membre de l’équipage – plus ou moins gradé – soit dans les alentours et reprit à voix basse :

- On devrait d’jà fouiller la cabine du cap’taine… Il doit bien y’avoir quelques papiers à n’surtout pas découvrir, là-bas.

Elle conclut sa phrase par un clin d’œil et un sourire énigmatique.
_______

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   07.09.14 19:33

« La cabine du Capitaine… »

A ces mots, les pupilles de Narhuitlalashishtom s’étaient dilatées et ses iris s’étaient illuminés d’une lueur que l’on retrouvait généralement chez les victimes de la pathologie connue sous le nom de « fièvre de l’or ».  La vieillarde riait sous cape.

« Un bien gros morceau que de s’attaquer directement à la plus haute autorité à bord. »

Néanmoins, le jeu pouvait en valoir la chandelle. Aussi le petit bout de femme se mit-il à faire chauffer ce qui se cachait sous son imposant chignon.

« Réfléchissons, réfléchissons… Comment justifier nos recherches ? »

La réponse lui vint naturellement et s’échappa presque aussitôt de ses lèvres ridées.

« Ma foi, nous n’aurons qu’à prétexter une patrouille de routine. Quitte à enjoliver quelque peu les faits en cas de besoin. Ne devions-nous pas nous imprégner des lieux, après tout ? Restons groupés, si cela ne vous dérange pas. Certes, nous serons moins discrets, mais au moins aurons-nous l’avantage du nombre en cas de… rencontre inopportune. »

Le quatuor se rendit donc sur le quatrième pont après s’être juré d’aller visiter les soutes au sortir de la pièce qui occupait désormais leurs pensées. Le couloir menant à leur objectif était désert, mais les explorateurs ne se privèrent pas de faire preuve de discrétion en passant à proximité de l’antre du Second.

Plongée dans une argumentation intérieure, Narhuitlalashishtom chuchotait discrètement :

« Au pire, si l’on nous demande ce que nous faisons là, nous n’aurons qu’à prétexter avoir entendu des appels à l’aide qui nous paraissaient venir de la chambrée du Capiston… »

Parvenus devant l’huis de la pièce tant convoitée, il leur fallut toutefois se heurter à une amère vérité : la porte était close.

Bardé d’une serrure ouvragée, le panneau de bois laqué se dressait, inflexible, sur le chemin des visiteurs. Après inspection, le mécanisme d’ouverture était du dernier cri, en plus d’être chic et à l’épreuve des chocs. Si les farfouilleurs voulaient franchir cet obstacle, ils allaient devoir la jouer fine ! Ou avoir beaucoup de doigté, si jamais il leur venait l’idée de jouer du crochet.
Prosaïquement, l’ancienne lâcha :

« Sans clef, il faut croire que nous ne passerons pas. »

Fort heureusement, l’œil avisé de l’archer attitré de cette folle équipée permit de pointer du doigt une vérité pour le moins… gênante. Enfin, gênante pour l’artisan qui avait réalisé l’ouvrage, entendons-nous bien.

En effet, la porte avait beau être un chef-d’œuvre de marqueterie, il s’avérait qu’elle avait été montée… les gonds à l’extérieur de la cabine.
En cas  de crochetage infructueux, il serait toujours possible aux quatre individus de se débarrasser des charnières mal placées.

Narhuitlalashishtom souriait à pleines dents lorsqu’elle se tourna vers Shaylena et décocha à cette dernière un magnifique clin d’oeil :

« Quelle chance que l’on ait parmi nous une si bonne bricoleuse. N’est-ce pas ? »

________________________________

HRP:
 


Dernière édition par Narhuitlalashishtom le 10.09.14 7:51, édité 1 fois (Raison : Toujours ces satanés guillemets.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylena

avatar


Divinité Steamer
Âge Âge : 21
Origines Origines : Sufokia
Compétences Compétences : Ingénierie, dékrokilliseuse
Messages Messages : 40

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   10.09.14 0:40

Les aventuriers n’allaient pas vers les soutes, ils avaient finalement décidés de visiter la cabine du capitaine dans le but d’y trouver de concrètes informations.  Après leur silencieux parcours sur le 4ème pont, ils se trouvaient désormais face à la porte close du capitaine. Tous cherchaient  un moyen  pour parvenir à ouvrir la porte.
La disciple d’Énutrof avait finalement avec un large sourire fait appel au talent de bricoleuse de Shaylena ;

« Quelle chance que l’on ait parmi nous une si bonne bricoleuse. N’est-ce pas ? »

A ces mots la steameuse lui rendis un sourire gêné , fouillas dans sa bourse qui lui avait déjà servis au moment du recrutement et répondis :

« Je …je doute que démonter les charnière soit une bonne idée…  Cela ne passerait pas inaperçus.  J’aime mieux l’idée du crochetage de serrure. » Tout en continuant ses recherches dans son havre sac, elle marmonnât « Voyons ce que nous avons là-dedans »

Elle sortit enfin de son petit sac, un tas de petit objet à dent, dont l’utilité était encore à découvrir.  Elle donna à Narhuitlalashishtom un petit objet qui émettait de la lumière, s’accroupit devant la porte ses outils à la main et  indiqua à la vielle dame l’endroit à éclairer.  Puis se retourna vers les deux autres compagnons qui observaient la scène.

« Que la grand-mère m’aide et les scies seront reines. » ricanât-elle.

Après cette touche d’humour, la bricoleuse ce concentra enfin sur la serrure et se mit à l’ouvrage.  On entendait des grattements et des cliquetis. Mais au bout de quelques minutes infructueuses,  rien ne laissait présager une réussite du crochetage.  Shaylena qui commençait à grimacer, et à ruisseler de sueur ne s’arrêtât pas pour autant. Bientôt  un clic plus sonores que les autres se fit retentir et signait  l’ouverture de la porte.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibelius
MJ
MJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 35
Origines Origines : Peuple Lenald
Compétences Compétences : Cuisine, bâton, susciter de la pitié
Messages Messages : 1083

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   10.09.14 11:55



Les quatre lurons se déversèrent dans la fameuse cabinet du capitaine, en prenant soin de refermer après eux. Eu égard au reste du navire, on aurait pu imaginer davantage de fioritures et autres ornementation. Pourtant, l'intérieur se voulait simple, sobre, tout en restant de bon goût, cela va sans dire. Sur le bureau, une bouteille à moitié vide voyait son sombre contenu osciller d'un bord à l'autre sous l'effet du roulis.

Les parquets sont minces, et en tendant l'oreille, on distingue une conversation au dessus, et une dispute en dessous. Mais impossible de savoir ce qui est exactement dit. On trouve dans cette cabine tout ce qu'il est censé s'y trouver, carte des mers Occidentales, compas, vin, plume, vitraux bleutés. Sous le bureau, un des tiroir est fermé à clef, les autres ne recèlent rien de vraiment intéressant.

Dans le fond une malle est elle aussi fermée à clef.

Tout à coup, des bruits de pas se firent entendre tout près. Derrière la porte. Les pas se rapprochent, puis un soupir. Difficile de déterminer son origine. Finalement, la porte se met à grincer puis... elle se referme. Il s'agissait probablement de Chi Sygni qui rejoignait sa cabinet adjacente.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   11.09.14 20:46

A grands renforts de chuchotis, les recherches reprirent : chacun tâchait de mener ses investigations à bien et, à l’aide de signes se référant à ses crochets ainsi qu’au tiroir puis à la malle du charmant Capitaine, Narhuitlalashishtom parvint à se faire comprendre de Shaylena la bricoleuse.

Tandis que sa camarade choisissait sur quelle serrure elle s’acharnerait, l’ancêtre s’accouda nonchalamment sur le bureau de ce cher Al Débaran. La vieille chose s’était penchée sur les cartes maritimes afin de déterminer quel serait leur trajet et si ce dernier pouvait leur réserver des surprises…

________________________________

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifreann

avatar


Féminin Divinité Féca
Âge Âge : Plus de dix mille ans, mais une trentaine d'années physiquement.
Origines Origines : Création du dieu mineur Talhian. Vue à Gisgoul pour la première fois.
Compétences Compétences : Forgeuse - possède une bonne force physique mal utilisée - maîtrise moyennement la magie Mutsou
Messages Messages : 176

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   16.09.14 9:38

La première chose qu’Ifreann craignit en rentrant dans la pièce, ce fut que le plancher ne révèle leur présence aux personnes qui pouvaient potentiellement se trouver à l’étage du dessous ou à côté. Cependant, elle se rassura bien vite lorsqu’elle entendit qu’il ne grinçait pas – bien qu’il faille malgré tout marcher sur la pointe des pieds. Son regard balaya circulairement la cabine du Capitaine : bien rangée, elle songea rapidement qu’il faudrait tout remettre en place dans les moindres détails s’ils ne voulaient pas qu’Al Débaran ne leur tombe dessus… D’autant plus qu’ils étaient embarqués dans le voyage pour un temps indéterminé. Et puis, elle tenait à cette récompense, elle ne comptait pas faire tout cela pour rien !
 
Voyant que chaque coin important de la pièce avait déjà été adopté par ses camarades – Narhuit’ près du bureau, Shaylena vers ce qui pouvait potentiellement être ouvert –, Ifreann resta à l’entrée. Sa fine ouïe lui permettrait de prévenir assez vite et à l’avance ses compagnons de se cacher en cas de soucis. Enfin, se cacher… Elle vérifia à nouveau la pièce : ce n’était pas ce qu’il y avait de plus simple. Elle sursauta lorsqu’un bruit derrière la porte attira son attention : les oreilles levées, elle resta immobile, les yeux grands ouverts, concentrée. Quelqu’un approchait… Elle serra les dents… Non, la personne passait. Ses pas s’éloignèrent. Le grincement de la porte de la pièce d’à côté confirma son hypothèse. Elle étouffa un soupir de soulagement, bien qu’ils ne soient pas encore sortis d’affaire : comment allaient-ils s’échapper discrètement d’ici ? Il n’y avait à sa connaissance qu’une seule sortie possible : la porte. A moins de trouver une trappe, ou quelque chose du genre… Une échelle peut-être ? Non, dans tout les cas, cela les ferait aboutir à une pièce adjacente, et quelqu’un pouvait potentiellement s’y trouver…
 
- On devrait s’dépêcher, murmura-t-elle tellement bas qu’elle douta un instant que sa phrase soit parvenue aux oreilles de ses camarades, mais elle ne prit pas la peine de la répéter. Ifreann plaqua son oreille contre la porte en bois et se focalisa sur son ouïe : c’était la seule chose qui pouvait les sauver, additionnée à leurs réflexes.
 
Son immobilité totale l’amena à réfléchir à la mission. Qui allaient-ils livrer sur l’île de Moon ? Le Capitaine leur avait bien dit qu’il s’agissait d’un individu qui avait préféré garder l’anonymat. Mais voyons, il n’y avait pas trois millions de personnes sur cette fichue île !... Ifreann fronça des sourcils. En plus de cela, ils risquaient d’être attaqués à tout moment… C’était que les potentiels agresseurs connaissaient le contenu de leur convoi… Un coup monté ? La Mutsou garda cette hypothèse dans un coin de sa tête. Elle en toucherait deux mots à ses camarades… Si eux-mêmes n’étaient pas dans le coup. Mais non, il ne lui semblait pas : ils avaient été recrutés, tout comme elle, ce matin-même. Cependant, on ne peut jamais être sûr de rien…
 
Quoi qu’il en soit, il était clair et net que cette mission n’était pas qu’un simple apprivoisement de métaux ou de laine. Ce n’était pas non-plus qu’un vulgaire trafic de chaussettes. Et s’il y avait des gens dans cette soute ?... Ifreann écarquilla soudainement les yeux.
Et si la marchandise, c’était eux ?
_______

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylena

avatar


Divinité Steamer
Âge Âge : 21
Origines Origines : Sufokia
Compétences Compétences : Ingénierie, dékrokilliseuse
Messages Messages : 40

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   24.09.14 22:51

Shaylena suivait ce qu’elle avait compris des directives de la vielle avare, et choisis de se diriger vers la table pour tenter de découvrir le contenu du tiroir. Elle pensait que le coffre renfermait surtout des objets de valeurs, et non pas des indices, des informations sur la nature de leur mission.

Tandis qu’elle se baissât pour inspecter le fonctionnement de la chose, elle remarqua que la mutsou pointait les oreilles et avait le regard perdus, comme si elle avait entendus quelques choses de l’autre côté de la porte. L’idée que quelqu’un puisse les surprendre  à fouiner, et qui plus ai dans la cabine du capitaine,  remplis de panique la steameuse.  Cette dernière savait que  le traître ne trouve jamais le repos. Elle ne comptait pas mettre sa sérénité en jeu, ni la récompense de la mission. Lorsqu’elle perçut Ifreann chuchoter  «  On devrait s’dépêcher »  elle ne tarda pas pour la rejoindre anxieusement.

Voilà qu’elle attendait que ses compagnons ai finis leur recherches.

_______________________________________________________________________

HRP:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Io-Plait

avatar


Masculin Divinité Iop
Âge Âge : 34
Origines Origines : inconnues
Compétences Compétences : Fauteur de trouble professionnel, combat a distance à l'arc, combat de mélée avec exclusivement l'épée, mais y répugne.
Messages Messages : 57

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   25.09.14 11:58

Une fois entrés dans la cabine chacun alla s'affairer a sa tâche, Shaylena sur le tiroir, Narhuit' sur les cartes et Ifreann sur la porte. Io-Plait s'intéressa donc a la malle. Elle était de bonne qualité, mais avait l'air assez facile a forcé, il réfléchit un moment puis se lança dans l'ouverture de ce coffre.

"Après tout qui vole un neuf vole un huit, maintenant qu'on est la autant finir." marmonna-t-il a ses compagnons. Il ouvrit la malle sans trop de difficulté et il vit qu'il ne contenait pas grand chose qui pourrait leur expliquer le but de la mission. Déçu il rejoignit ses compagnons qui avaient l'air d'avoir fini leurs recherches avec le même résultat que lui.

HRP:
 


Trop fatigué pour être fatigué.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibelius
MJ
MJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 35
Origines Origines : Peuple Lenald
Compétences Compétences : Cuisine, bâton, susciter de la pitié
Messages Messages : 1083

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   25.09.14 15:52

Après que Shaylena ait pu exercer ses précieux talents de bricoleuse pour crocheter efficacement, et sans trace, le tiroir du bureau d'Al Débaran, nos aventuriers purent dénombrer un certain nombre d'objets, notamment :

Une liasse de documents officiels bien épaisse. A priori, il s'agit de paperasse administrative estampillé du port de Madrestam ou du royal Château d'Amakna.
Des registres contenant de longs tableaux chiffrés. A priori, il s'agit de l'inventaire des marchandises et des Hommes présents sur le Requin Jaune. Tout semble plausible, et correspond aux dires de Chi Sygni.
Une série de lettres érotiques de source inconnue, accompagné d'une mèche de cheveux.
Une recette de cuisine sur l'Ouginiak à la sauce au poivre.
Un jeu de clef banal.
Le Journal de Bord, débutant en l'an 638, et inachevé. Pas le temps de lire les détails, mais on ne trouve pas d'informations précises sur ce voyage.
Un livre intitulé « Comment se faire des amis, et les garder »
Une lettre décachetée anonyme : « Fais attention Al, IL part deux jours avant toi. »

Il va de soi qu'un document manquant attirera immédiatement l'attention d'Al Débarran, qui passe une grande partie de son temps dans ce bureau.

Quant au coffre, il ne contient rien de vraiment intéressant hormis une partie de la garde robe du Capitaine, néanmoins, la délicatesse n'étant pas reconnue comme qualité essentielle des disciples de Iop, la serrure est brisée.

La carte maritime déjà présente sur le bureau ne fait pas mention du chemin emprunté. Al Débarran connaît probablement par cœur cette région, et se contente de noter les coordonnées au fur et à mesure de l'avancement du voyage. Le navire n'ayant quitté le port que récemment, il n'a pas entamé la tâche.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   02.10.14 20:03

La fine équipe avait fait le tour des lieux et le bilan de leurs investigations s’avérait pour le moins… mitigé.

De ce que Shaylena retira du tiroir, l’on retint surtout que le Capitaine avait été mis au courant du départ d’un individu susceptible de lui nuire. Néanmoins, le trousseau de clefs, d’allure banale, passa entre les petites mains fripées de la vieille Narhuitlalashishtom. Celle-ci prit leurs empreintes dans de petits blocs de cire extirpés du sac qui ne la quittait guère.

« Au cas où… » souffla-t-elle à ses compagnons.

Leurs trouvailles rangées, les quatre fouineurs se préparèrent à quitter la pièce. Laissant derrière eux la serrure brisée du coffre du Capitaine pour seule trace de leur passage.

Chuchotant, murmurant, ils se coulèrent dans l’entrebâillement de la porte dont le verrou fut remis en place par les crochets de l’habile bricoleuse. La respiration de chacun devint plus modérée et la petite troupe partit, en trombe, vers le quatrième pont.

Aussitôt parvenus à l’air libre, les visages subirent les assauts de la brise marine qui assécha leur peau et envahit leurs sinus. L’odeur d’iode, salvatrice, succédait à celle du renfermé et tous respirèrent à plein poumons, expirant leurs craintes et leur anxiété.

Narhuitlalashishtom éclata de rire. D’un seul coup d’un seul.

Elle partit, petite bourrasque au chignon défait, en direction des entrailles du navire, légère. D’abord incrédules, ses compagnons furent gagnés par son enthousiasme et lui emboîtèrent le pas en un flot de sourires complices et de clins d’œil malicieux. La tourbillonnante, le tumultueux et la petite briseuse de scellés se transformèrent en un véritable courant d’air et finirent par rejoindre l’ancêtre.

Leur trajet jusqu’au premier pont se fit d’une traite.
Au fur et à mesure qu’ils s’enfonçaient dans le vaisseau, l’aération se faisait plus rare et l’atmosphère se chargeait du remugle infâme des flatulences des marins, de l’odeur des haleines chargées et de gaz viciés aux origines aussi diverses qu'avariées.

Poussifs, haletants, suffoquant presque pour certains, les quatre cyclones peinèrent à reprendre leur souffle, devenu court.

D’échelles en passerelles, de couloirs en coursives, ils étaient parvenus à un endroit où chaque bouffée d’air frais valait plus que de l’or. Sans trop d’anicroches, ils avaient réussi à atteindre la nouvelle étape de leurs déambulations : la soute aux marchandises.

Le pas lourd, ils s’engouffrèrent dans ce lieu à l’odeur de goudron omniprésente, à la recherche d’indices.
Sur quoi ? Ils ne le savaient pas encore.
Sur qui ? Peut-être le Second. Les dires de Chi Sygni seraient confirmés, ou non, dans cet endroit où n’avaient jamais soufflé le zéphyr et l’aquilon.

Dans la pénombre, une voix rauque et narquoise se fit entendre :

« Bienvenue... dans l’ombre du vent. »

_______________________________________________________
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifreann

avatar


Féminin Divinité Féca
Âge Âge : Plus de dix mille ans, mais une trentaine d'années physiquement.
Origines Origines : Création du dieu mineur Talhian. Vue à Gisgoul pour la première fois.
Compétences Compétences : Forgeuse - possède une bonne force physique mal utilisée - maîtrise moyennement la magie Mutsou
Messages Messages : 176

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   07.10.14 8:56

Sans oser se l'avouer à elle-même, déguerpir de cette cabine lui avait fait le plus grand bien. D'habitude, elle serait volontiers restée pour en apprendre davantage, d'autant plus que certains documents sur lesquels ils étaient tombés semblaient prouver qu'on ne les avait pas mis au courant de tout. Cependant, il n'y avait aucune issue sur ce bateau, ne serait-ce que la nage. Et autant dire qu'au beau milieu de la mer, ça n'avait rien d'attirant. C'est la réflexion qu'elle se fit lorsque l'air marin emplit ses poumons, la libérant certes d'un certain poids, mais lui rappelant qu'elle était loin d'être sortie d'affaire, tout comme ses compagnons. Ifreann leur adressa quelques sourires, mais elle ne parvint pas à se rassurer pour autant. Pourquoi diable avait-il fallu qu'elle accepte cette mission... Pour de l'argent en plus ? Depuis quand était-elle attirée par l'argent ? En entamant sa descente vers la soute, il lui semblait qu'elle allait tomber dans les entrailles de la Shukrute. L'odeur, en tout cas, l'aidait à imaginer ce à quoi pouvait ressembler ce monde dont elle avait déjà entendu parler plusieurs fois.

Lorsqu'ils ne furent qu'à quelques pas de la soute – qui allait peut-être leur dévoiler leur véritable mission –, la Mutsou était presque en train de retenir sa respiration, le bras replié contre son nez. Si ses sens un peu plus développés lui étaient très utiles en temps normal, ils ne l'arrangeaient pas du tout dans cet endroit fermé. L'odeur était tellement insupportable qu'elle doutait pouvoir prévenir de l'approche de quelqu'un en cas de besoin. Un point positif cependant, les mouvements de balancier du bateau avaient cessé de lui remuer le ventre, et elle espérait que l'odeur ne l'aiderait pas à retrouver cette désagréable sensation. Pour l'heure, elle pouvait pleinement se concentrer sur ce qu'elle avait défini comme sa nouvelle mission : comprendre ce qui les attendait au cours de ce voyage.

Emboîtant le pas à Narhuit, Ifreann décida que si son odorat ne lui servirait à rien, sa vue lui permettrait de les guider plus aisément dans la pénombre. Son ouïe l'aiderait également à capter les sons venant de l'étage, bien que le bruit de la mer soit plus fort ici. La première chose qu'elle entendit parvint cependant à la faire tressaillir, ne s'attendant pas à ce qu'elle soit aussi près : tournant une oreille vers la petite vieille, elle comprit bien vite qu'il s'agissait de son sac ; du moins, de son Shushu... A moins qu'il s'agisse d'elle ? If' se pinça les lèvres et décida de ne pas s'arrêter davantage sur un détail qui pourrait faire partir la situation en quenouille. Ce n'était pas le moment.

Le regard vigilant, ses yeux rouges brillant dans la pénombre, elle s'avança d'un pas prudent dans la soute. Visiblement, rien ni personne ne la protégeait. Elle jeta un coup d’œil circulaire afin de s'en assurer une nouvelle fois : on n'est jamais trop méfiant.

______

HRP:
 


Dernière édition par Ifreann le 24.10.14 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Io-Plait

avatar


Masculin Divinité Iop
Âge Âge : 34
Origines Origines : inconnues
Compétences Compétences : Fauteur de trouble professionnel, combat a distance à l'arc, combat de mélée avec exclusivement l'épée, mais y répugne.
Messages Messages : 57

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   11.10.14 22:59

« Bienvenue... dans l’ombre du vent. »


Cette voix eut pour effet de faire tressaillir l'assemblée, se reprenant le iop pensa que cette aventure commençait bien mal. D'abord on pensait recruter quatre aventuriers, lui comprit, mais finalement ils en ont embauchés cinq. Ensuite, la pauvre Zoha fut atteinte d'un mal étrange, qui la força à rester cloîtrée dans la cabine, ils pensèrent donc n'être plus que quatre, et enfin, nouveau rebondissement, un invité surprise serait la, ou plutôt il aurait été amené, donc ils penseraient être de nouveau cinq, mais cette conclusion serait un peu trop hâtive, il avait lui aussi ses secrets, et il préférait qu'ils restent silencieux pour le moment. 


Cette vieille peau serait donc un gardien? ou elle aurait hérité de ce havresac à la mort d'un être cher? Cette deuxième hypothèse lui paraissait la plus plausible.


Lorsque la mutsou s'avança, il banda son arc pour la couvrir, mais il fut obligé d'admettre qu'aucun danger ne les menaçait pour le moment, il rangea sa flèche dans son carquois, et sans un réel soulagement, remit son bras sur son nez pour masquer l'odeur pestilentielle qui émanait de cette soute.


« De toute façon c'est pas vraiment l'endroit pour utiliser un arc. »


C'est à ce moment précis qu'une autre voix se fit entendre dans sa tête, la voix de quelqu'un qui vient d'être blessé dans son amour propre.


« C'est ça, dis tout de suite que je suis inutile ! Je ne suis JAMAIS inutile ! »


« J'avais oublié a quel point tu peux être susceptible ! Et je croyais que l'on t'avais dit de ne plus me parler tant que je suis accompagné. »


« Je n'ai pas d'ordres a recevoir de toi, tu n'es pas mon gardien, et tu n'as hérité de moi que par un concours de circonstance. »

Voyant que ses compagnons le regardaient d'un air incrédule, il comprit qu'ils n'avaient entendu que ses paroles. Il se senti idiot, mais ne daigna pas donner d'explications. Pointant la pénombre du menton, il dit : 


« Et si on éclairait tout ça pour voir ce qui se cache ici? »

HRP:
 


Trop fatigué pour être fatigué.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibelius
MJ
MJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 35
Origines Origines : Peuple Lenald
Compétences Compétences : Cuisine, bâton, susciter de la pitié
Messages Messages : 1083

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   14.10.14 14:42

« Bienvenue dans l'ombre du vent... »

Les quatre lurons, déjà déstabilisés par l'odeur alléchante des environs, se mirent à douter sur la tranquillité absolue des lieux. La voix qui venait d'élucubrer ces quelques mots ne provenait pas de nulle part, encore moins de n'importe qui.

« C'est que la Mort susurre aux condamnés avant qu'ils ne montent sur l'échafaud. »

Calfeutrée dans un coin sombre de l'agencement, la voix découvrit un homme typé Écaflip plutôt grand et mince. Il était trop bien habillé pour être un simple matelot. Il s'avança vers nos ouailles de manière nonchalante, presque pompeuse.


« J'ai entendu dire qu'Al recrutais quatre aventuriers supplémentaires pour cette traversée. Vu vos bouilles déconfites, il ne peut s'agir que de cette brochette-ci. »

Il s'astiqua les griffes entre-elles et sourit en laissant dépasser de longs crocs, que l'on présumera tranchants.

« Vous savez, un jour un type. Jean, René, Édouard, enfin, on s'en fout de son nom. Ce type était du genre gourmet, voire un peu glouton sur les bords. Un jour il se pointe en catimini dans la soute à biscuit. Il est à peu près au même endroit que vous. Il commence à se goinfrer comme un gros porkass, voyez le tableau. Et là, je me dit mince. Pourquoi cette tronche de cochon aurait-elle droit à double ration alors que tous les gars crèvent la dalle ? Fichtre, le type c'est déjà un champion dans le genre gras du bide, pourquoi on devrait continuer à l'engraisser à nos frais ? Faudrait pas qu'une telle injustice arrive aux oreilles des copains, ça pourrait les foutre en rogne. Alors à ce Réné Jean Édouard, je me dit que je vais peut-être lui faire bouffer sa graisse pour lui faire passer l'envie de venir piocher dans les réserves communes. Alors je m'approche du bouffi et je lui dit comme ça « Bienvenue dans l'ombre du vent... ». On l'a plus jamais revu après. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylena

avatar


Divinité Steamer
Âge Âge : 21
Origines Origines : Sufokia
Compétences Compétences : Ingénierie, dékrokilliseuse
Messages Messages : 40

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   15.10.14 21:31

Après leur expédition dans la cabine du capitaine, la troupe se trouvait désormais dans la soute à marchandises.  Narhuit et Ifreann avaient pris les devants, et commençaient à s’aventurer dans le sombre endroit. Shaylena, de là où elle se trouvait, ne distinguais rien d’anormal, des tonneaux ainsi que des caisses étaient soigneusement empilés. Certains étaient tachés de blanc, ce même blanc qui était présent sur les ponts supérieur. C’est surement lors du chargement de la cargaison que les traces se sont transmises se dit Shaylena.

Soudain ses pensées ce virent interrompus par l’intervention d’une voix, puis d’une silhouette, puis d’un grand homme à l’allure de félin.  Ce dernier après avoir commenté l’aspect des nouvelles recrues  poursuivis :
« Vous savez, un jour un type. Jean, René, Édouard, enfin, on s'en fout de son nom. Ce type était du genre gourmet, voire un peu glouton sur les bords. Un jour il se pointe en catimini dans la soute à biscuit. Il est à peu près au même endroit que vous. Il commence à se goinfrer comme un gros porkass, voyez le tableau. Et là, je me dis mince. Pourquoi cette tronche de cochon aurait-elle droit à double ration alors que tous les gars crèvent la dalle ? Fichtre, le type c'est déjà un champion dans le genre gras du bide, pourquoi on devrait continuer à l'engraisser à nos frais ? Faudrait pas qu'une telle injustice arrive aux oreilles des copains, ça pourrait les foutre en rogne. Alors à ce Réné Jean Édouard, je me dis que je vais peut-être lui faire bouffer sa graisse pour lui faire passer l'envie de venir piocher dans les réserves communes. Alors je m'approche du bouffi et je lui dis comme ça « Bienvenue dans l'ombre du vent... ». On l'a plus jamais revu après. »  

Voyant que personne ne répondait, Shaylena pris son courage à deux mains pour rompre l’assourdissant silence:
« Hum … Qui … qui êtes-vous ?  Vous semblez savoir qui nous sommes, pourrions-nous égaler cette position ? Quand au responsable de cet acte de gloutonnerie, savait-il à qu’elle moment l’on prononçait ses mots ? Vous qui le savez, par quel moyen en avez-vous fait la connaissance ? »

Shaylena était songeuse, elle aurait posée de nombreuses question supplémentaire, notamment sur le seul indice qui ne pouvait être caché, puisque présent sur tout le bâtiment. Mais elle se ravisa, elle ne savait pas encore si, tout comme Edouard Jean René, sa troupe était le bienvenue sans autorisation dans ses lieux.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibelius
MJ
MJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 35
Origines Origines : Peuple Lenald
Compétences Compétences : Cuisine, bâton, susciter de la pitié
Messages Messages : 1083

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   16.10.14 19:08

« Hum … Qui … qui êtes-vous ?  Vous semblez savoir qui nous sommes, pourrions-nous égaler cette position ? Quand au responsable de cet acte de gloutonnerie, savait-il à qu’elle moment l’on prononçait ses mots ? Vous qui le savez, par quel moyen en avez-vous fait la connaissance ? »

L'écaflip près de ses biscuits s'interloqua la glotte.

« Qu'est-ce que... Mais qu'est-ce qu'elle veut la charmante donzelle. Pas téméraire pour un rond de frite, la coqueluche s'amuse à me couper la parole. On a pas eu son petit thé du matin ? On a des nausées, il lui faut sa rondelle de citron ? Ça débite, ça débite, mais ça n'écoute pas. Je vous l'ai dit. Je suis le genre de type qui est prêt à liquider un glouton en mal de sucreries. »

« Avec le peu de logique que la bêtise naturelle n'a pas encore rongé, vous auriez dû en déduire que je n'étais pas simple matelot. Et entre Second et marin on a pas trente-six médailles à s'accrocher sur le veston. Quartier-maître, ça vous parle ? Mais puisque la blondasse aime les questions, je vais vous en poser une moi aussi. »

« Qu'est-ce qui m'empêche de penser que vous n'étiez pas sur le point de vous empiffrer ? Et qu'est-ce qui m'empêche de foutre une torgnole bien droite à la rameneuse de fraise pour bien lui ajuster la confiture au niveau des esgourdes qu'elle aura pas le temps d'étaler sur des biscuits que ses billes feront le tour du globe avant de lui ôter toute raison de penser qu'elle a encore une chance de boire son thé-nuage-de-lait sans loucher dans le beurrier de sa voisine ? »

L'olibrius lâcha un crachat verdâtre qu'il ne pris pas la peine de regarder lorsqu'il fit "ploch" sur la chaussure de Shaylena.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   20.10.14 11:37

Tout le petit groupe contemplait le glaviot peu ragoûtant que le matou mité, pas loin d’être pelé à défaut d’être poli et mal fagoté, venait de cracher sur les pieds bottés de la petite bricoleuse.

De grimaces de dégoût en froncements de sourcils, l’information fit vite le tour des esprits : l’individu était véritablement antipathique, à défaut d’être pathétique.

Un silence gêné, pour ne pas dire pesant, avait suivi l’écoeurante expectoration. L’homme de la mer souriait, ravi de son petit effet tandis que les autres se regardaient entre eux. Qui oserait prendre la parole après pareil comportement ?

L’archer levait les yeux au plafond, la Mutsou se grattait la nuque, les oreilles baissées, et Shaylena tremblotait du menton. Allons bon, c’était donc à la septuagénaire de s’exprimer. Courageux mais pas téméraires, les aventuriers !

Narhuitlalashishtom resserra sa prise sur les bretelles de son sac, inspira brièvement une goulée d'air empuanti, puis apostropha l’économe félin.

« Ainsi donc vous seriez le Quartier-Maître ? Ma foi, il faudra nous contenter de cette information. Dans pareille pénombre, vous ne nous en voudrez pas d’avoir mis du temps à vous identifier. Le manque d’habitude, l’âge… Ce genre d’excuses. »

Ses compagnons regardaient alternativement la petite vieille et leur interlocuteur, guettant la moindre réaction chez celui-ci.

« Un Quartier-Maître sans nom. Remarquez, voilà qui doit être pratique. On s’embarrasse moins en amabilités. On gagne du temps. Et le temps, comme dirait l’Autre, c’est de l’argent. N’est-ce pas ? »


L’Ecaflip continuait de se curer les crocs, moqueur.

« Rassurez-vous pour votre réserve, nous avons de quoi tenir. »


Le petit bout de femme tapota son barda.

« Pour parler la même langue râpeuse que vous, il faut bien le dire : vos biscuits, nous n’en avons rien à carrer. Rien de rien. Peau d’balle, que dalle, allez vous faire pendre ailleurs. Les biscuits pour chienchiens, plus secs qu’un dossier de chaise, très peu pour nous. Enfin, je dis « nous », je parle surtout pour moi. La vieillesse, les dents, tout ça… »

Le poil du Quartier-Maître commençait à se hérisser, mais Narhuitlalashishtom poursuivit sur sa lancée.

« Dans votre optique de « foutre une torgnole bien droite à la rameneuse de fraise pour bien lui ajuster la confiture de votre considération », je vous suggère de bien vouloir tenir compte de la présente situation. Certes, vous êtes maître de cette soute. Oui, vous êtes coutumier des lieux. D’accord, vous avez certainement une partie de l’équipage à votre botte. Mais, nous, nous avons un…
- Huk ! »


Shaylena, tendue comme un arc, venait de hoqueter.

La fervente de l’Avaricieux lui jeta un regard compatissant, s’arrêta en plein dans sa phrase, se délesta de son bagage, l’ouvrit et en tira une petite bourse défraîchie. De cette dernière, elle extirpa un morceau de ferraille gravé qu’elle envoya en direction de l’Ecaflip. Ce dernier s’en saisit vivement.

« Nous, nous avons ceci. Vos doigts de marin, vos paluches d’intendant, doivent bien reconnaître le tracé et les sillons de cette pièce, non ? A moins que vous ne vous soyez survendu auprès de nous ? »

Le Quartier-Maître tâta la chose, la fit rouler entre ses griffes et la porta devant ses pupilles dilatées.

« Une… Une pièce de huit ?
- Une pièce de huit, comme votre Capitaine doit en posséder une.
- …
- Une pièce de huit, un archer dont l’efficacité n’est plus à prouver et la recrue particulière d'Al Débaran. Trois personnages qui sont loin d’avoir apprécié votre comportement envers leur camarade. »

L’Ecaflip feula et lâcha un rire bref. Rire auquel la vieille Narhuitlalashishtom répondit par une grande risette.

« Si vous estimez de votre devoir de nous envoyer rejoindre les Pichons, faites votre office, bourreau. Mais sachez que vous aurez privé ce navire de ses… protecteurs. En somme, vous nous aurez dérobés au Capitaine Débaran, à la protection de votre cargaison et à la sécurité de ce vaisseau. Comme ça, par bravade ou par excès de zèle, je ne sais. Rajoutez à cela qu’il serait bien étonnant que vous me rendiez mon bien avant de nous jeter à la baille et vous obtiendrez une mise en situation parfaite de l’adage populaire qui veut que « Qui vole une nef, vole un huit ». Et cela n’est pas dans votre intérêt. Je me trompe ? »

Dans la pénombre, il aurait été difficile de l’affirmer, mais chacun aurait pu jurer avoir vu le Quartier-Maître rougir sous son pelage. Conciliante, la vieillarde désigna ses compagnons.

« Voici Ifreann, Io-Plait et Shaylena. Pour ma part, je me nomme Narhuitlalashishtom. On nous cache des choses sur ce navire et nous sommes bien décidés à découvrir lesquelles. A vous de voir si vous nous aiderez à y voir plus clair ou non. »

__________________________________________

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibelius
MJ
MJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 35
Origines Origines : Peuple Lenald
Compétences Compétences : Cuisine, bâton, susciter de la pitié
Messages Messages : 1083

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   22.10.14 14:14

« Nous, nous avons ceci. Vos doigts de marin, vos paluches d’intendant, doivent bien reconnaître le tracé et les sillons de cette pièce, non ? A moins que vous ne vous soyez survendu auprès de nous ? »

L'écaflip se demanda bien pourquoi la vieille chouette venait mettre sur le tapis une vulgaire pièce de huit. Elles étaient monnaie courante sur les mers. Bien-sûr que ses paluches en avaient déjà palpées, comme celles de n'importe quel matelot à bord. Il en parlera tout de même au capitaine, à l'occasion, sait-on jamais.

« Une pièce de huit, un archer dont l’efficacité n’est plus à prouver et la recrue particulière d'Al Débaran. Trois personnages qui sont loin d’avoir apprécié votre comportement envers leur camarade. Si vous estimez de votre devoir de nous envoyer rejoindre les Pichons, faites votre office, bourreau. Mais sachez que vous aurez privé ce navire de ses… protecteurs. En somme, vous nous aurez dérobés au Capitaine Débaran, à la protection de votre cargaison et à la sécurité de ce vaisseau. Comme ça, par bravade ou par excès de zèle, je ne sais. Rajoutez à cela qu’il serait bien étonnant que vous me rendiez mon bien avant de nous jeter à la baille et vous obtiendrez une mise en situation parfaite de l’adage populaire qui veut que « Qui vole une nef, vole un huit ». Et cela n’est pas dans votre intérêt. Je me trompe ? »

« Tenez ma bravette, reprenez votre pécule, je ne suis point intéressé par ce genre d’argenterie solitaire. »

L'écaflip ravala étrangement sa fierté. Il y avait quelque chose dans ce discours qui lui faisait... presque peur.

« On m'appelle Régulus. Je vais vous raccompagner à la surface. Même si vous jouissez d'un statut particulier sur le Requin Jaune, ne revenez pas impunément dans la soute. On pourrait vous confondre avec quelques chapardeurs. »

En les emmenant vers l'échelle du pont supérieur, Régulus se senti presque indécis, dubitatif. Il avait envie de leur révéler quelque chose. Mais il avait peur.

« Il y a des choses sur ce navire... vous ne devez pas, enfin... ne revenez plus. »

La cloche retentit à travers tout le navire. Les pas se firent plus hâtés. On entendait même le bruit des tables traînées sur le pont supérieur, prêtes à servir le dîner tant attendu des marins.

Pendant que les aventuriers s'affairaient à remonter, pas vraiment promptement, Régulus griffonna un petit papier qu'il remit dans le sac de la vieille sans qu'elle ne s'en rende compte.





Dernière édition par Sibelius le 23.10.14 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Al Débaran
PNJ
PNJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 48
Messages Messages : 11

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   22.10.14 14:33

Las d'une journée peu encline à la satisfaction, Al Débaran était avachi sur sa chaise finement ornementée. Chi Sygni faisait meilleure figure à côté de lui, toujours droit, fier, et loyal. D'autres officiers, notamment les quartiers-maîtres, étaient présent autour de la table privée du Capitaine. Celle-ci se trouvait à l'écart des longues tablées branlantes et vermoulues sur lesquelles les bougres faisaient toute leur vie gustative, des éclaboussures de rhum aux gerbes putrides en passant par l'émiettage de biscuits rances.

Toutefois, en face du capitaine statuaient quatre chaises vides, recouvertes de fine dentelle, comme le reste de la nappe et autres serviettes assorties. Déboulant du fond du navire, les aventuriers doivent côtoyer l'aventure peu ragoutante des marins avant d'arriver au niveau de personnes d'un tout autre niveau.

Après quelques instants gênants, Régulus arriva dans leur dos, et s'assied à gauche de Chi Sygni. Puis, lorsque la table se trouva complétée, Chi Sygni fit signe à notre brochette de prendre place. Devant eux s'étalait une kyrielle de mets aux allures plus succulentes les unes que les autres. Cochon de lait au vieux cidre, requin-marteau martelée au poivre, bouchées de kaskargo à la sauce brâkmarienne, envolée de kwaks grillés sur lit d'aubergines mi-cuites. Et la liste était probablement encore plus longue.

Al Débarran ne semblait pourtant pas vraiment enchanté de cette diversité culinaire. Il avait cette obscurité dans le regard, celle qui pressent un tourment, ou une tempête en approche. D'ailleurs, Chi Sygni aussi avait une mine sombre, peu commode. Les Quartiers-Maîtres semblaient moins tourmentés, sauf Régulus dont on voyait l'extrémité de la queue tournoyer dans tous les sens derrière sa chaise.

Le Capitaine avança ses coudes jusqu'au rebord de la table, et plaça sa lourde tête sur la structure ainsi formée. Il fixa un à un chacun des aventuriers présents. Chi Sygni le suivit dans son inquisition. On aurait dit que les deux hommes attendaient quelque chose. D'ailleurs les quartiers-maître avaient cessé leurs conciliabules, pour se concentrer à leur tour sur les « protecteurs ».

Les matelots, eux, n'en avaient rien à cirer, et chantaient gaiement leur paye et les catins qu'ils pourraient cajoler à leur retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifreann

avatar


Féminin Divinité Féca
Âge Âge : Plus de dix mille ans, mais une trentaine d'années physiquement.
Origines Origines : Création du dieu mineur Talhian. Vue à Gisgoul pour la première fois.
Compétences Compétences : Forgeuse - possède une bonne force physique mal utilisée - maîtrise moyennement la magie Mutsou
Messages Messages : 176

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   27.10.14 10:31

Devant l'Ecaflip mal luné, Ifreann avait décidé - avec beaucoup de mal - de ne pas prendre la parole. Elle savait aussi bien que ses proches qu'elle était bien plus douée dans l'art d'envenimer les choses que dans celui de les apaiser ; et la situation ne devait pas devenir plus catastrophique qu'elle ne l'était. Déjà, ils ne se trouvaient pas à leur place respective : que diraient leurs commanditaires si on les découvrait ici ? Les jetteraient-ils à l'eau ? Ainsi, Ifreann s'était contentée de se gratter la nuque en ravalant sa fierté et ses mots, bien qu'elle fut tentée pendant un long moment d'envoyer une bonne droite à ce quartier-maître, ce poilu, ce truc plus ou moins élevé hiérarchiquement par rapport à eux. Mais peu importe, il ressemblait à un chacha. Et la Mutsou n'aimait pas les chachas.  En revanche, elle commença à montrer une once d'intérêt lorsque le disciple d'Ecaflip se fit plus petit et moins grande gueule. Il y avait quelque chose dans son regard qui trahissait une certaine crainte... Une crainte ? Ifreann n'arrivait pas réellement à le déterminer, mais c'était en tout cas quelque chose d'important. Si le doute résidait encore jusque là, il n'avait plus raison d'être : on leur cachait définitivement quelque chose à propos de leur mission. La femme aux étranges signes fut tentée de couper Narhuit pour prendre la parole et lui demander ce qu'il se passait réellement sur ce navire, mais elle s'abstint une nouvelle fois et se contenta d'écouter, les bras croisées et les oreilles bien droites, attentives à tout. De même, elle se laissa guider par le quartier-maître - tout comme ses compagnons - jusqu'au pont, mais sa méfiance ne faisait que s'accroître. Derrière le groupe, elle surveillait attentivement Rémulus du regard et son regard avisé remarqua que ce dernier s'apprêtait à fouiller dans le sac de la vieille... Non, c'était autre chose. La lumière qui s'infiltrait progressivement dans les lieux lui permit de voir un fragment de ce morceau de papier glissé dans le sac de Narhuit. Elle nota de lui en parler lorsqu'elles seraient en sécurité et loin de quelques oreilles indiscrètes.

Passer à travers la vague de marins n'était pas grand chose comparé à l'odeur nauséabonde de la soute qu'ils venaient à peine de visiter. Le regard fixe, Ifreann se contentait d'avancer avec un calme qui ne lui ressemblait pas. Les mains dans le dos plutôt que dans les poches, elle n'avait pas encore prononcé un seul mot depuis leur pseudo-découverte. Tout comme ses camarades - tous plus ou moins à l'aise, mais nettement moins que plus -, elle prit place à la table plus huppée des hauts gradés du navire. Elle songea un instant que la compagnie des autres marins aurait été bien plus sympathique - malgré l'odeur - que celle de ces personnes qui semblaient attendre quelque chose. Il régnait sur la table une tension sans nom. De nature gourmande, Ifreann qui avait été atteinte par la faim à l'évocation des biscuits de l'Ecaflip l'avait immédiatement perdue en s'asseyant à cette table. La faim elle-même semblait avoir fui les lieux en sentant qu'il s'y trouvait quelque chose de... Moisi. Pourtant, il se présentait face à elle une multitude de variétés qui semblaient toutes aussi savoureuses les unes que les autres. Ses yeux rouges posés sur la nourriture, Ifreann glissa lentement ses mains sur la table pour attraper ses couverts, sans conviction.

- Ca a l'air bon, fit-elle d'une voix qu'elle s'efforça de rendre normale.

Elle leva un instant les yeux pour examiner les visages de chacune des personnes présentes et s'arrêta particulièrement sur Al Débaran puis sur Narhuit. Attendant que quelqu'un se serve avant-elle, elle se laissa aller à ses pensées. Et la seule qui lui vint à cet instant fut celle de Rémulus dans la soute : « Il y a des choses sur ce navire... vous ne devez pas, enfin... ne revenez plus. »
______

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP] Sur le Requin Jaune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jaune ?
» "Shark Attack 3", quand l'attaque d'un requin vire au vaudeville!
» Comment travailler le jaune ?
» Désert Jaune Lasure
» tout jaune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie des Zindes - Rykke-Errel :: PARTIE RÔLE PLAY :: Les Pérégrinations Pélagiques-