Clan Rôle Play de Rykke-Errel
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesCalendrierS'enregistrerConnexion

post haec


Partagez | 
 

 [RP] Sur le Requin Jaune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   03.02.15 20:29

« Écoutez... kof. Des choses, vraiment, horribles se passent sur ce navire... kof. »

Le regard perdu entre les mirettes innocentes de Narhuitlalashishtom et le plafond mouvant de sa cabine, Régulus commençait sérieusement à tourner de l'œil. Pourtant, il était hors de question qu'il fausse compagnie à la vieille !

« Si... S’ils apprennent que c'est moi... je vais passer un sale qua - kof - d'heure. Ne dites pas mon nom... rien »

S’ils apprennent que c’est « lui » ?
Qui ça « ils » ?
Comment ça « lui » ?

Alors qu’elle allait lui demander pour quelle raison elle ne devrait pas évoquer son nom, Narhuitlalashishtom fut prise de vitesse par une quinte de toux qui acheva de décolorer le matou.

« ...pitaine. »

Harassé par ses efforts, le bougre retomba dans les bras menus et oniriques d'Eiwech, le Méryde des rêves. Peut-être y trouverait-il quelque réconfort ?

Ses nouvelles questions sur le bout de la langue, Narhuitlalahsishtom fronça les sourcils, faisant naître, comme si c’était encore possible, de nouvelles rides sur son front parcheminé.
Alors qu’elle dévisageait son interlocuteur, quelques bruits de pas se firent entendre sur le seuil de la cabine.

« Par tous les seins ! Rassurez-moi l'ancêtre, dites-moi que vous n'êtes pas en train de profiter de l'état de mon quartier-maître pour le cajoler d'un peu trop près ! Dites-moi que vous ne faisiez rien qui ne redéfinisse à jamais ce que les rapports charnels ont pu un jour signifier ! Rassurez-moi, nom d'une pipe ! »

Chi Sygni, plus vraiment maître de lui-même, venait de faire irruption dans les quartiers du… du Quartier-Maître, tiens. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne semblait pas goûter à ce qu’il apercevait de la scène qui s’offrait à lui : une mercenaire, qui avait l’âge d’être sa mère, penchée sur le corps moite et alangui d’un membre de l’équipage !
Le navire était déjà la proie d’évènements aussi fâcheux que tragiques, il n’y avait nul besoin de rajouter quelques fils blancs à la chevelure, déjà grisonnante, du Second.

La cocasserie de la remarque de ce dernier fit son petit effet chez Narhuitlalashishtom.
La vieillarde le dévisagea, les yeux exorbités. Son regard allait de Sygni à Régulus, de Régulus à Sygni, de Sygni à ses propres mains et de ses mimines à Régulus.

Moment de flottement.
Suivi d’un écho venu tout droit du fond de la gorge de la septuagénaire. Un écho qui se mua bien rapidement en un éclat de rire aussi chaleureux que l’était ladite gorge et aussi bruyant que pouvait l’être un Porkass atteint d’une rage de dents en période de rut.

Difficile de dire qui était alors le plus surpris entre Narhuitlalashishtom et Chi Sygni.
Régulus se retourna dans les limbes de son sommeil, la faute au tintamarre qui ne facilitait pas son repos.

Respirant par à-coups, portant la main à sa poitrine, la petite bonne femme continuait de hoqueter d’hilarité. Peinant à retrouver son souffle, elle se força à inspirer brièvement avant d’expirer de longues bouffées d’air, les yeux embués de larmes.

« Je… Pffff. Il… Fiou… Vous… Quelle surprise ! Hihihi. Pfou… Ah, ça… ça faisait bien longtemps que… Pfff… pas ri comme ça… »

Se redonnant une certaine contenance, à défaut d’une contenance certaine, la fervente du Grand Avaricieux coula un regard pétillant de malice vers le Second.

« Quelle drôle d’idée ! Je n’ose imaginer dans quel état vous devez vous trouver au terme d’un mois de traversée si vous avez déjà ce genre de pensées, deux jours seulement après notre départ. »


Levant une main fripée dans un geste qui se voulait rassurant, l’ancêtre reprit la parole :

« Rassérénez-vous et cessez donc de voir du mal là où il n’y avait qu’inquiétude de ma part. J’étais venue prendre des nouvelles de votre Quartier-Maître, ayant appris qu’il était… indisposé. Je l’ai trouvé dans l’état que vous voyez et ai tenté, dans la mesure du possible, d’améliorer son sort. »

Narhuitlalashishtom poursuivit sur sa lancée.

« Figurez-vous que je n’ai pas chômé depuis notre dernier dîner. Il se pourrait même que j’aie déjà un nom à faire figurer sur notre liste de… de suspects, dirons-nous. Seulement, j’ai besoin d’informations. De ces anecdotes qui paraissent futiles et qui, sous un jour nouveau, éclairent le plus sombre des mystères. »


Puis, feignant de se souvenir de l’endroit où elle se trouvait, la vieillarde demanda :

« Etant donné l’état de ce pauvre Régulus, m’autorisez-vous à fouiller dans ses effets personnels ? Il s’agit d’un contrôle de routine, je préfère vous rassurer sur ce point-là aussi. »


Zieutant le coffre voisin avec envie, Narhuitlalashishtom parvint tout de même à reporter son attention sur Chi Sygni.

« Oh, tant que j’y songe, j’ai encore quelques questions à vous poser. Tout d’abord, vous rappelez-vous si des membres de l’équipage se sont fait porter pâles à la suite des multiples… « découvertes » qui ont souillé les ponts du Requin Jaune ? Et… »

Faisant mine de choisir ses mots, la porteuse de sac enchaîna sur un ton grave :

« Auriez-vous, de surcroît, l’amabilité de me conduire au Capitaine ? Si cela vous était impossible, du fait de vos occupations que j’imagine terriblement chronophages, sauriez-vous où je serais la plus à même de le trouver, à cette heure-ci de la journée ? »

Le tout, sans se départir de son éternel sourire.
______________________________________________
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylena

avatar


Divinité Steamer
Âge Âge : 21
Origines Origines : Sufokia
Compétences Compétences : Ingénierie, dékrokilliseuse
Messages Messages : 40

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   04.02.15 23:20

Tandis que le groupe se scindait une nouvelle fois, Shaylena pris la direction de la cabine.  Une fois arrivée à destination elle y trouva ce qu’elle espérait.  En effet le petit être qui avait été enrôlé au même titre qu’Io-plait , Ifreann et Narhuitlalashishtom était toujours là recroquevillé par un mal inconnus. En venant ici la steameuse espérait l’animer un peu et par la même occasion profiter des soins que Zoha pourrait prodiguer à son poignet, mais ce ne fût pas le cas.  En revanche  l’état de la petite fée amena la bricoleuse à se demander s’il n’y avait pas de liens avec le mal qui régnait sur le Requin Jaune.

« Pouvait-elle ressentir quelque chose que nul autre ne pouvait ? » pensait-elle.

L’inactivité de Zoha ne l’aidait définitivement pas. Le poignet toujours douloureux et la tête pleine de question sans réponse, elle ressortit au grand air marin. Longeant le bastingage elle contemplait une fois encore les différentes parties du navire. Le capitaine avait sans doute déjà demandé à ce que les moindres recoins soient inspectés, qu’il soit fouillé de fond en comble, de longueur en largeur, de hauteur en …  Shaylena s’arrêta net et se pencha sur la mer calmement agitée.  Son attention n’était pas dirigé sur cette dernière mais plutôt et encore une fois sur le trois-mâts.

Une éventuelle théorie à évincer lui était venus à l’esprit. Seulement pour la prouver ou non il était plus sage d’attendre que le bâtiment  ce soit immobilisé, elle aurait le temps d’en parler aux autres aventuriers ou de demander si une telle inspection avait déjà été faite au près du capitaine.


/HRP:
 


Dernière édition par Shaylena le 06.02.15 20:36, édité 1 fois (Raison : corrigé quelques fautes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chi Sygni
PNJ
PNJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 39
Messages Messages : 26

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   06.02.15 19:00

« Rassérénez-vous et cessez donc de voir du mal là où il n’y avait qu’inquiétude de ma part. J’étais venue prendre des nouvelles de votre Quartier-Maître, ayant appris qu’il était… indisposé. Je l’ai trouvé dans l’état que vous voyez et ai tenté, dans la mesure du possible, d’améliorer son sort. »

« Figurez-vous que je n’ai pas chômé depuis notre dernier dîner. Il se pourrait même que j’aie déjà un nom à faire figurer sur notre liste de… de suspects, dirons-nous. Seulement, j’ai besoin d’informations. De ces anecdotes qui paraissent futiles et qui, sous un jour nouveau, éclairent le plus sombre des mystères. »



Le Second s'astiqua la barbe et jaugea la septuagénaire d'un œil sceptique. Il s'introduisit plus en profondeur dans la cabine et retint sa respiration un moment, comme si l'air de la pièce se trouvait fort vicié.

« Vous aviez ma curiosité, maintenant vous avez mon attention. Que les mots traversent vos badingoinces l'amie, si vous savez quoi que ce soit sur ce fléau, vous avez tout intérêt à m'en faire part. Vraiment tout intérêt. »

« Etant donné l’état de ce pauvre Régulus, m’autorisez-vous à fouiller dans ses effets personnels ? Il s’agit d’un contrôle de routine, je préfère vous rassurer sur ce point-là aussi. »


Le Second se pencha près du coffre contenant lesdits effets. Après un jeu de regard entre l'ancêtre et la malle, il se gratta la nuque de son index avant de comprendre.

« Ses effets... je vois, ainsi c'est ce bon Régulus qui serait tout au centre de vos soupçons. Voyons ce que notre infortuné de la maladie peut avoir à cacher dans son jardin secret. »

Chi Sygni dégaina l'espadon qui pendait discrètement à sa ceinture, et, comme s'il ne désirait pas tant être lié à cette intrusion, enfila sa lame dans l'anneau rouillé du coffre et le souleva de manière à en faire basculer le couvercle. Toujours en utilisant son espadon comme une main fouilleuse, il extirpa dudit coffre deux chemises, trois chaussettes roulées en boule, une bouteille de rhum, un pantalon, un trousseau de clef, un ruban mauve, quatre livres de riz, et un foulard bleu. Ses fouilles parvenues à leur terme, Chi Sygni s'en trouva presque déçu.

« Eh bien, il ne semblerait pas que notre bougre de fiévreux soit ici incriminé pour quoi que ce soit. Ayez la bonté de remettre ces choses à leur place voulez-vous. Je suis sûr que vous y prendrez grand plaisir, vu la haute qualité de l'attention que vous portez au bon Régulus ! Vous n'avez donc plus de suspect en tête, cela est fâcheux. »

« Oh, tant que j’y songe, j’ai encore quelques questions à vous poser. Tout d’abord, vous rappelez-vous si des membres de l’équipage se sont fait porter pâles à la suite des multiples… « découvertes » qui ont souillé les ponts du Requin Jaune ? Et… »

« La maladie est le lot des marins, ma chère, et c'est sans prévenir qu'elle nous atteint, tous. »


« Auriez-vous, de surcroît, l’amabilité de me conduire au Capitaine ? Si cela vous était impossible, du fait de vos occupations que j’imagine terriblement chronophages, sauriez-vous où je serais la plus à même de le trouver, à cette heure-ci de la journée ? »

« Je présume que la Capitaine est dans sa cabine, vous aurez toutes vos chances de le trouver en ces lieux. Mais ne vous en faites guère, le Requin Jaune n'est pas aussi grand qu'il voudrait vous le faire croire. »

Le Second perçut un bruit de fond, puis le bruit se transforma en vibration, bientôt audible.

« Ils ont commencé à chanter, il était temps. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibelius
MJ
MJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 35
Origines Origines : Peuple Lenald
Compétences Compétences : Cuisine, bâton, susciter de la pitié
Messages Messages : 1083

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   06.02.15 19:35

Alors que Shaylena songeait à ses théories, la troupe de matelots qui était affairée à faire briller le pont remarqua sa délicate présence, et ces derniers décidèrent d'entonner un air bien connu du Requin Jaune pour se redonner cœur à l'ouvrage, et peut-être aussi pour passer outre les récents, et tragiques événements. Chanter a toujours eu ce don de faire oublier.





Après sept années de guerre, sept années de bâtiment
Après sept années de guerre, sept années de bâtiment
Je reviens de Grande Terre, je reviens à l'Orient
Je reviens de Grande Terre, Guerre, guerre, vente, vent

J'ai passé des nuits entière debout au gaillard d'avant
J'ai passé des nuits entière debout au gaillard d'avant
Sous bon vent, sous vent contraire, sous la brise, sous les brisants
Sous bon vent, sous vent contraire, Guerre, guerre, vente, vent

Voyez mon sac de misère lourd de gourdes, vide d'argent
Voyez mon sac de misère, Guerre, guerre, vente, vent
Allez dire au capitaine, j'ai obéi trop souvent
Allez dire au capitaine, Guerre, guerre, vente, vent

Bonjour ma mie qui m'est chère revoilà ton cher amant
Bonjour ma mie qui m'est chère revoilà ton cher amant
Je suis las de trop de guerres sans voir grandir mes enfants
Je suis las de trop de guerre, Guerre, guerre, vente,vent

J'ai reçu tes milles lettres par le rossignol chantant
J'ai reçu tes milles lettres par le rossignol chantant
Je t'écrivais moins peut-être, je t'envoyais des rubans
Je t'écrivais moins peut-être, Guerre, guerre, vente, vent

Mes amis plus que naguère vous me verrez bien souvent
Mes amis plus que naguère vous me verrez bien souvent
Après tant années de guerre, j'aurai tant et tant de temps
Après tant d'années de guerre, Guerre, guerre, vente, vent

De l'Orient à Grande Terre, vent arrière, vent avant
De l'Orient à Grande Terre, vent arrière, vent avant
Les fleurs d'hiver étaient belles, elles annonçaient le printemps
Les fleurs d'hiver étaient belles, Guerre, guerre, vente, vent.

Leur prestation avait ragaillardi les matelots, et ces derniers ne manquèrent pas de s'esclaffer de leur performance, tout en serrant fortement leur poitrine. Voyant Shaylena esseulée, un matelot un peu fanfaron s'approcha de celle-ci.

« Alors ma p'tite dame, on profite du beau temps ? Voyez comment nous autres savons chanter ! Vous n'devez pas vouair ça souvant sur Grande Terre, hein ? »

Le personnage se gratta le nez avant de s'essuyer les mains sur le bastingage.

« En tout cas, jm'dois d'vous dire qu'vot charme fait son effet sur les gars, et qu'moi-même vous m'laisseriez pas indifférent, si vous voyez c'que j'veux dire ! Elle a un nom ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   07.02.15 17:51

« Ses effets... je vois, ainsi c'est ce bon Régulus qui serait tout au centre de vos soupçons. Voyons ce que notre infortuné de la maladie peut avoir à cacher dans son jardin secret. »

Régulus ? Allons bon ! Et pourquoi pas une Moo’het tant qu’on y était ? Le Second ne marchait pas, il courait, commençant à s'imaginer tout et n'importe quoi. Sous quel prétexte ? Les Douze seuls le savaient, ha !

Chi Sygni dégaina son espadon et s’en servit pour fouiller le coffre du Quartier-Maître.

« Eh bien, il ne semblerait pas que notre bougre de fiévreux soit ici incriminé pour quoi que ce soit. Ayez la bonté de remettre ces choses à leur place voulez-vous. Je suis sûr que vous y prendrez grand plaisir, vu la haute qualité de l'attention que vous portez au bon Régulus ! Vous n'avez donc plus de suspect en tête, cela est fâcheux. »

Levant un sourcil, Narhuitlalashishtom toisa le marin de bas en haut, son sourire rétrécissant imperceptiblement.

De l’homme, elle ne tira rien d’intéressant quant aux maux relatifs aux différentes morts. Pas fameux, de la part d’un Second.
Pire encore, Chi Sygni semblait éluder la question. Cachait-il quelque chose ?

Ayant obtenu une indication sur l’endroit où elle pourrait dénicher la plus haute autorité à bord, après la mer elle-même, Narhuitlalashishtom souligna mentalement le nom du bras-droit du Capitaine et sortit de la cabine, en jetant un dernier regard à Régulus. Celui-ci continuait de dormir.

La petite vieille passa rapidement du cinquième au quatrième pont, alors que les marins s’époumonaient à chanter l’une de leurs vieilles rengaines.

« Voilà qui leur donnera du cœur à l’ouvrage ! » commenta-t-elle, ravie.

Parvenue dans le couloir qui menait aux quartiers du Capitaine, la septuagénaire remarqua qu’elle n’était pas la seule à s’être aventurée dans les parages.
L’archer venait de quitter l’antre du capiston et Ifreann se tenait, immobile, devant son seuil.

« Mademoiselle ! »

Tiens ? La Mutsou avait-elle une entrevue de prévue ?

« Venez-donc, venez-donc par ici mon petit. »


Reconnaissant ce ton mielleux dégoulinant d'intentions presque palpables, le visage de Narhuitlalashishtom se fendit d'un sourire de satisfaction.
La chance sourissait aux fallacieux, la vieillarde le savait depuis longtemps.
Aussi saisit-elle l’opportunité qui lui était offerte. Avant qu’Ifreann n’ait pu esquisser le moindre geste, la petite bonne femme lui imprima une pression contre le bas du dos, aussi ferme que dénuée d'animosité, qui lui fit franchir les quelques pas qui la séparait encore de celui qui venait de s’adresser à elle.

« Deux pour le prix d’une, si ce n’est pas être en veine, ça ! Monsieur, nous vous souhaitons bien le bonjour. »
________________________________
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Io-Plait

avatar


Masculin Divinité Iop
Âge Âge : 34
Origines Origines : inconnues
Compétences Compétences : Fauteur de trouble professionnel, combat a distance à l'arc, combat de mélée avec exclusivement l'épée, mais y répugne.
Messages Messages : 57

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   07.02.15 22:23

Io-Plait n'était pas convaincu par les paroles du maître de bord, loin de la, au contraire, son entrevue n'avait fait qu'attisé les soupçons envers celui-ci. Il n'aimait pas du tout sa manie de balayer les questions comme si elles n'avaient pas été posées, « On peut pas dire que mon petit numéro a fait effet. » grommela-t-il pour lui-même. Et sa façon de le congédier plaisait encore moins. 

Le cri que poussa le capitaine lorsqu'il sortit de sa cabine attira l'attention du Iop, celui-ci, voyant la Mutsou postée proche de la porte, su de suite qu'il s'adressait à elle, la crédibilité du commandant prenant encore un revers aux yeux de l'archer. 

Après qu'il eut franchi le seuil de la porte, la vieille déboula et entreprit de s'incruster dans la cabine. Juste avant qu'elles n'y entrent, il murmura « Prudence toute les deux, ne le laissez pas vous surprendre. »


Il entreprit de retourner sur le cinquième pont, son arc toujours a la main, pendant que les marins finissaient leur chanson, arrivé à destination, il aperçu Shaylena accompagné d'un marin, il s'approcha, écouta, après tout peut-être qu'elle l'avait questionné, et peut-être savait-il quelque chose d'important.

« En tout cas, jm'dois d'vous dire qu'vot charme fait son effet sur les gars, et qu'moi-même vous m'laisseriez pas indifférent, si vous voyez c'que j'veux dire ! Elle a un nom ? »


Tout en prenant soin de rester hors de leur champ de vision, le iop se força à retenir le fou rire qui menaçait, et qui par la même dévoilerais sa présence. Il ne fallait pas gâcher les chances du matelot.


Trop fatigué pour être fatigué.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifreann

avatar


Féminin Divinité Féca
Âge Âge : Plus de dix mille ans, mais une trentaine d'années physiquement.
Origines Origines : Création du dieu mineur Talhian. Vue à Gisgoul pour la première fois.
Compétences Compétences : Forgeuse - possède une bonne force physique mal utilisée - maîtrise moyennement la magie Mutsou
Messages Messages : 176

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   09.02.15 18:04

Alors qu'elle attendait son tour, réfléchissant à ce qu'elle pourrait bien dire à Al Débaran quant à sa présence ici, un bruit qui ne venait pas de l'intérieur de la cabine attira son attention. La Mutsou mit les oreilles en arrière et analysa brièvement le son qu'elle entendait : c'était un bruit de pas. Rien d'alarmant en soi si la personne qui s'approchait n'avait rien de dangereux. Et comment être sûr de ne pas risquer sa peau à tout moment sur ce bateau ? Les récents événements avaient prouvé qu'il fallait se méfier de tout, même de ce qui nous paraissait anodin.

Une grande ombre se projeta sur le mur à son opposé. Bien que fine, elle semblait chargée de matériaux que la femme aux yeux rouges ne parvenait pas à définir. Au fur et à mesure que les bruits de pas se rapprochaient, Ifreann la voyait se tasser. Bientôt, une Narhuitlalashishtom accompagnée de son fidèle sac apparurent face à elle, et la bonne vieille arborait toujours cet air aussi léger et détaché qu'Ifreann ne parvenait pas à définir. Avant même que la Mutsou n'ait pu caser quoi que ce soit, la voix de Io', très près, peut-être même trop près d'elle, s'éleva. Contrairement à ce qu'elle avait l'habitude d'entendre de sa part, ce n'était pas des menaces, mais un appel à la vigilance. Comme si elle n'avait pas déjà assimilé le fait que l'on ne pouvait se fier à rien ici...

Io parti, Ifreann crut à tord qu'elle avait le droit à son libre arbitre pour faire ce que bon lui semblait. Une main ferme, cependant, s'appuya dans son dos et l'obligea à pénétrer dans la cabine du capitaine. Ce dernier, tranquillement assis dans sa chaise, était assis en contrejour, si bien que la seule chose que la Mutsou put percevoir de lui fut l'aura orangée, parfois blanche, qui déterminait sa silhouette. Elle plissa les yeux tandis que la petite vieille prenait la parole à sa place ; tant mieux dans un sens, elle n'avait pas eu suffisamment de temps pour réfléchir à ce qu'elle pourrait dire une fois face à Al Débaran.

- Bonjour, se contenta-t-elle de répondre en reprenant un minimum contenance, gonflant ses poumons d'air.

A vrai dire, elle n'avait plus qu'une envie : celle de sortir de cette fichue cabine qui l'oppressait. Mais avait-elle le choix ? Bien sûr que oui. Si elle voulait prendre le risque de passer pour une folle auprès de l'adepte de l'Avaricieux et du capitaine. Elle préféra alors attendre une éventuelle remarque de l'un ou de l'autre avant de se jeter à l'eau - au sens figuré du terme. Si une autre alternative que de parler de l'odeur qui l'avait menée à là s'offrait à elle, elle la saisirait momentanément ; on est jamais trop aidé, alors autant en profiter. Cela lui permettrait de revenir mener son enquête un peu plus tard, lorsqu'Al Débaran aurait déserté sa cabine, sans lui dévoiler ses intentions.

____

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Al Débaran
PNJ
PNJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 48
Messages Messages : 11

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   10.02.15 9:15

« Deux pour le prix d’une, si ce n’est pas être en veine, ça ! Monsieur, nous vous souhaitons bien le bonjour. »

« Bonjour »


Al Débaran vit ses traits se crisper à la vue de la vieille carne qui avait fait irruption entre lui et la mutsou. Lassé de ces vas et viens, il dut, une fois de plus, se défaire de sa fourchette et son couteau pour ne pas faire mauvaise figure face à ses convives.

« Bien le bonjour mesdames, la nuit passée sur le Requin Jaune fut-elle à votre goût ? Les aléas de la mer d'Asse ne vous auront-ils pas trop importuné ? »

Le Capitaine se saisit d'une serviette en dentelle qui reposait sur son accoudoir, et s'en essuya les coins de la bouche.


« Prenez place, je vous en prie. »

Une seule chaise était disposée en face du bureau d'Al Débaran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifreann

avatar


Féminin Divinité Féca
Âge Âge : Plus de dix mille ans, mais une trentaine d'années physiquement.
Origines Origines : Création du dieu mineur Talhian. Vue à Gisgoul pour la première fois.
Compétences Compétences : Forgeuse - possède une bonne force physique mal utilisée - maîtrise moyennement la magie Mutsou
Messages Messages : 176

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   13.02.15 15:41

A la demande du capitaine et ne voulant pas dès le départ faire mauvaise impression, Ifreann se dirigea vers la chaise avant de se rendre compte qu’il n’y en avait qu’une seule de disponible, alors qu’elles étaient deux à leur rendre visite. Apparemment, Al Débaran n’avait pas pour habitude d’accueillir plusieurs personnes à la fois... Ifreann ne pouvait décemment pas laisser Narhuitlalashishtom rester debout et plus encore, elle ne pouvait pas la prendre sur ses genoux. Le simple fait d’y penser lui provoqua des frissons au point d’hésiter à se retourner vers la vieille femme pour l’inviter à s’assoir, ce qu’elle fit pourtant par pure politesse.

Sa mission personnelle effectuée, l’étrange demoiselle se retourna finalement vers Al Débaran pour répondre à sa première question. Comment elle avait vécu cette nuit sur ce bateau ? Oh, hormis toutes ces histoires de malédiction, hormis le fait qu’ils étaient perdus en pleine mer et hormis la présence d’une multitude d’inconnus qui pouvaient potentiellement être des tueurs, tout allait parfaitement bien. Et puis, elle s’était faite à son mal de mer et ressentait moins les effets de balancement par rapport aux premières heures chaotiques qu’elle avait passées sur l’embarcation.

- Bien, répondit-elle alors. J’me sens un peu moins cul-d’jatte aujourd'hui, quoi.

C’était une bien étrange métaphore, mais effectivement, les mouvements du bateau lui avaient littéralement coupé les pattes. Disons que maintenant, elle avait au moins trouvé son équilibre... Même sans ces dernières.
_____

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   13.02.15 22:10

« Bien le bonjour mesdames, la nuit passée sur le Requin Jaune fut-elle à votre goût ? Les aléas de la mer d'Asse ne vous auront-ils pas trop importuné ? »

Al Débaran désigna le fauteuil qui lui faisait face.

« Prenez place, je vous en prie. »

La petite Narhuitlalashishtom refusa poliment d’un signe de tête le siège qui lui était offert par sa comparse, arguant qu’elle n’en avait pas pour longtemps.

« Bien
, répondit alors Ifreann au capitaine. J’me sens un peu moins cul-d’jatte aujourd'hui, quoi. »

La vieillarde lâcha un soupir compatissant, alors que la Mutsou dansait d'un pied sur l'autre, visiblement mal à l'aise.

« Que d’épreuves en si peu de temps. »


L'ancienne tapota son barda et, un maigre sourire aux lèvres, poursuivit :

« Je ne goûte que très peu aux crimes et autres affaires macabres, d’autant plus lorsqu’ils surviennent en plein dîner, je vous l’annonce tout de go. Voyez-vous, lorsqu’on vous demandez à quelqu’un s’il lui plaît de prendre part à un voyage, de vivre à bord d’un navire, il est peu vraisemblable qu'il s’aventure à vous répondre qu’il est agréable de tomber nez-à-nez avec un macchabée réduit à l’état de pulpe sanguinolente, voire pire. Aussi surprenant que cela puisse paraître... »


Narhuitlalashishtom leva un sourcil interrogateur :

« A moins que... Peut-être êtes-vous tellement coutumier des faits qu’ils ne perturbent même plus votre sommeil ? Hélas, vous me le pardonnerez, ce n’est pas encore mon cas. »

Le ton mi-badin, mi-railleur, Narhuitlalashishtom ne lâcha pas Al Débaran des yeux :

« Des faits, je vous le rappelle, au sujet desquels vous nous avez demandé d’enquêter. Eh bien, Monsieur, s’il s’est avéré que la plupart de vos hommes se sont montrés plus que coopératifs, tous n’ont pas fait preuve du même empressement à nous aider dans nos investigations. »

Enumérant ses interrogations et ses doutes, la petite bonne femme continua :

« Commençons par votre maître-queux, voulez-vous ? Le bougre affirme avoir passé la soirée à récurer sa cuisine, alors que celle-ci continue d’exhaler d’infâmes remugles qui ne correspondent en aucun cas avec les fragrances de ce qui a pu nous être servi à table, hier soir. Comment se fait-ce ? Qu’en est-il de cet homme, Bétel Jeuse ? Quelles sont ses accointances à bord ? Peut-on véritablement lui faire confiance ? »

Ajoutant quelques plis aux rides de son visage parcheminé, Narhuitlalashishtom fronçait les sourcils :

« En parlant de confiance, difficile de ne pas évoquer le cas de votre estimé Second, le sieur Chi Sygni. Ce dernier semblait bien prompt à soupçonner l’un de vos quartiers-maîtres, Régulus, lorsque je lui ai demandé la permission de procéder à une fouille dans sa cabine. S’agissait-il d’une tentative désespérée de sa part d’orienter les recherches dans une direction qui l’arrangeait ou n’était-ce qu’un simple excès de… de zèle de sa part ? Difficile d’en juger, pourtant… »

Ce dernier mot laissé en suspens, la vieillarde reprit le fil de ses pensées, portant un index à son menton fripé :

« Pourtant, votre Second ne semblait pas juger bon, voire utile, de répondre aux questions qui lui étaient posées. En l’occurrence, il s’agissait de savoir s’il y avait eu des pics « d’indispositions » parmi les membres de l’équipage suite aux diverses découvertes sinistres effectuées à bord de ce vaisseau. Rien de bien méchant, vous en conviendrez. Alors pourquoi éluder cette question, somme toute banale ? Monsieur Sygni a-t-il des choses à dissimuler ? »

Haussant les épaules, secouant la tête en signe de dénégation, Narhuitlalashishtom sourit amèrement au maître des lieux :

« En admettant que vous nous ayez dit tout ce que vous saviez, c’est-à-dire peu de choses, je suis au regret de ne pouvoir vous fournir que ces quelques embryons de pistes. J’espérais en apprendre un peu plus, mais il faut croire que mes investigations n’ont pas été suffisamment poussées… ou bien que ceux que nous cherchons sont plus malins que nous ne le pensions. S’il y a effectivement des coupables à trouver… »

La fervente de l’Avaricieux avait scellé le secret de Régulus, cachant l’existence du message du disciple d'Ecaflip. Pour quelle raison ? Et, surtout, ses compagnons d’infortune procéderaient-ils de même ?
_____________________________________
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Al Débaran
PNJ
PNJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 48
Messages Messages : 11

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   14.02.15 11:00

« Bien. J’me sens un peu moins cul-d’jatte aujourd'hui, quoi. »

Le Capitaine laissa un faible rire dresser ses zygomatiques à la suite de cette réponse imagée. 

« Que d’épreuves en si peu de temps. »
« Je ne goûte que très peu aux crimes et autres affaires macabres, d’autant plus lorsqu’ils surviennent en plein dîner, je vous l’annonce tout de go. Voyez-vous, lorsqu’on vous demandez à quelqu’un s’il lui plaît de prendre part à un voyage, de vivre à bord d’un navire, il est peu vraisemblable qu'il s’aventure à vous répondre qu’il est agréable de tomber nez-à-nez avec un macchabée réduit à l’état de pulpe sanguinolente, voire pire. Aussi surprenant que cela puisse paraître... »

Sa joie passagère s'effaça au profit d'un ton sérieux qu'on lui connaissait bien.

« Certes. Mais il s'agit bien là de la raison de votre présence à bord, et vous serez récompensés à la hauteur de vos résultats, soyez-en assurés. Dites-vous que c'est là un travail honorable au même titre que le boulanger ou le boucher, sans l'inconvénient d'une tâche répétée et ennuyante, et avec l'avantage de découvrir un monde qui jusque là vous était peut-être inconnu. Quelques curieuses descendances de sottes noblesses payeraient cher un tel voyage initiatique. »

[...]

« Commençons par votre maître-queux, voulez-vous ? Le bougre affirme avoir passé la soirée à récurer sa cuisine, alors que celle-ci continue d’exhaler d’infâmes remugles qui ne correspondent en aucun cas avec les fragrances de ce qui a pu nous être servi à table, hier soir. Comment se fait-ce ? Qu’en est-il de cet homme, Bétel Jeuse ? Quelles sont ses accointances à bord ? Peut-on véritablement lui faire confiance ? »

Al Débaran se passa la main dans sa barbe naissante, le fait, pourtant inévitable, qu'un de ces touristes-enquêteurs jette ses doutes sur un membre de longue date de l'équipage ne lui plaisait guère. Mais c'était bien le seul moyen d'avancer dans cette affaire trouble.

« Au risque de vous décevoir, Bétel Jeuse est un de ces animaux qui ne peuvent tout à fait cerner la notion de propreté, et de ce que j'en connais, ces infâmes fragrances ont de tout temps régné dans son antre culinaire. Chose d'autant plus troublante quand on sait la qualité des plats que ce bougre nous sert depuis des années. Pour ce qui est du nettoyage, je ne suis pas son commis voyez, et je ne saurais corroborer ses affirmations ou non. Mais je suppose qu'il y a tout un nombre de tâches pénibles qui lui incombent pendant et après le service, afin de conserver cette qualité dont je vous parlais, dont le nettoyage fait probablement partie. Je n'ai pas souvenir que l'homme m'ait déjà fait défaut, mais... les meilleurs sont capables de tout, je suppose. »

Al Débaran plaça l'assiette, qui était dissimulée sur un meuble plus en contrebas, au centre de son bureau, de manière à ce que les deux aventurières en aient une vue bien dégagée. Il coupa un morceau de ce qui semblait être une côte de cochon de lait, l'empoigna avec sa fourchette en argent, et l'examina avec minutie comme s'il s'agissait d'un indice.

« Bétel Jeuse » Songea-t-il à voix basse, avant de dévorer son morceau de viande qui commençait à refroidir.

« En parlant de confiance, difficile de ne pas évoquer le cas de votre estimé Second, le sieur Chi Sygni. Ce dernier semblait bien prompt à soupçonner l’un de vos quartiers-maîtres, Régulus, lorsque je lui ai demandé la permission de procéder à une fouille dans sa cabine. S’agissait-il d’une tentative désespérée de sa part d’orienter les recherches dans une direction qui l’arrangeait ou n’était-ce qu’un simple excès de… de zèle de sa part ? Difficile d’en juger, pourtant… »

Si parler de Bétel Jeuse avait incommodé notre Capitaine, évoquer le cas de Chi Sygni l'indisposait au plus haut point.


« En effet, difficile d'en juger comme vos mots le disent si bien. Il serait faux d'affirmer que l'attitude sereine des officiers, du moins, ne cache pas en réalité une certaine crainte que nous nourrissons à l'égard de cette... malédiction. Nous attendons beaucoup de ce que vous êtes en train d'accomplir. Chi Sygni, sous la carrure autoritaire d'un Second qu'il se doit de porter, et qu'il porte avec brio, est particulièrement attentif et empressé des avancées de l'enquête, sachant que l'initiative de mettre cette cellule en branle émanait de son esprit. Quant à ses doutes sur le bon Régulus, je ne saurais les corroborer ou non, ce jeune quartier-maître a toujours filé droit depuis que je le connais. »

« Pourtant, votre Second ne semblait pas juger bon, voire utile, de répondre aux questions qui lui étaient posées. En l’occurrence, il s’agissait de savoir s’il y avait eu des pics « d’indispositions » parmi les membres de l’équipage suite aux diverses découvertes sinistres effectuées à bord de ce vaisseau. Rien de bien méchant, vous en conviendrez. Alors pourquoi éluder cette question, somme toute banale ? Monsieur Sygni a-t-il des choses à dissimuler ? »

« Soyez assurée qu'un tel rapprochement se serait frayé un chemin à notre raisonnement logique s'il avait effectivement eu lieu, depuis toutes ces années. Je suppose que l'homme s'est senti rabaissé par une question, qui, nous en conviendrons effectivement, n'est pas méchante ! Et la fierté d'un Second, c'est sacré. »

« En admettant que vous nous ayez dit tout ce que vous saviez, c’est-à-dire peu de choses [...] »

« Si la vie vous aura probablement laissé le loisir de voir plus de printemps que je n'ai pu le faire, laissez-moi vous apprendre qu'on a généralement rien à gagner, en toute entreprise que ce soit, madame, à enrober ses phrases d'impertinence lorsqu'on est à la recherche de quoi que ce soit dans les mémoires d'un homme ; notre but ici est commun et intimement lié, mais veillez toutefois à surveiller vos paroles, si la fierté d'un Second est sacrée, celle du Capitaine est légendaire. »

« [...] je suis au regret de ne pouvoir vous fournir que ces quelques embryons de pistes. J’espérais en apprendre un peu plus, mais il faut croire que mes investigations n’ont pas été suffisamment poussées… ou bien que ceux que nous cherchons sont plus malins que nous ne le pensions. S’il y a effectivement des coupables à trouver… »

« Vous avez toute ma bénédiction pour poursuivre votre investigation, et sachez que j'apprécie d'ores et déjà vos services, accomplis en fort peu de temps. »


Avant que qui que ce soit n'ait le temps d'intervenir, la cloche indiqua bruyamment qu'il était l'heure de déjeuner. Cette fois-ci, les quatre aventuriers mangèrent directement avec les matelots, et étaient ainsi plus intimement rassemblés pour pouvoir parlementer de leur avancement respectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylena

avatar


Divinité Steamer
Âge Âge : 21
Origines Origines : Sufokia
Compétences Compétences : Ingénierie, dékrokilliseuse
Messages Messages : 40

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   15.02.15 22:50

« Alors ma p'tite dame, on profite du beau temps ? Voyez comment nous autres savons chanter ! Vous n'devez pas vouair ça souvant sur Grande Terre, hein ? »

La steameuse se retourna pour faire face à son interlocuteur, puis hésitante elle répondit :

« Hum… Voui … En effet, pas par chez moi… »

« En tout cas, jm'dois d'vous dire qu'vot charme fait son effet sur les gars, et qu'moi-même vous m'laisseriez pas indifférent, si vous voyez c'que j'veux dire ! Elle a un nom ? »

Prise au dépourvus, rougissante :

« Ah… Hum …Vrai-vraiment ? Mon nom ? Shaylena, c’est ainsi qu’on me nomme »

Shaylena avais déjà eu affaire à de tels situations lors de ses précédentes naviguées, et d’expérience elle pensait savoir où allait finir la discussion. La présence de femmes n’était pas commune sur un navire, et les longues traversées donnaient souvent au matelot l’envie de profiter des plaisirs simples de la vie. C’est pourquoi, sans vouloir le snober, elle souhaitait que la discussion tourne court, ou alors qu’elle la fasse avancer dans l’enquête qui la concernait.

« Shaylena q’vous dites ? Moi c’est Hamrack Jack, j’suis comme qui dirais le charpentier du Requin. Sa ne vous dirais pas… »

Etant tombée sur une information intéressante, Shaylena l’interrompis :

« Oh, vous le charpentier ? Voyez-vous, je suis moi aussi souvent amenée à travailler avec le bois, La rigide souplesse de ce matériau et son faible coût en font quelque chose d’indispensable à mes prototypes. Mais dites-moi, parmi les travaux que vous auriez effectuez récemment, n’auriez-vous rien à me dire qui pourrais nous avancer sur le mal mystérieux ? »

La toute fraîche investigatrice avait tout juste eu le temps de finir sa phrase que la cloche sonnant le repas retentit. Elle rejoignait dont l’endroit où se déroulerait le met tandis que son interlocuteur lui répondais.

/HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Io-Plait

avatar


Masculin Divinité Iop
Âge Âge : 34
Origines Origines : inconnues
Compétences Compétences : Fauteur de trouble professionnel, combat a distance à l'arc, combat de mélée avec exclusivement l'épée, mais y répugne.
Messages Messages : 57

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   24.02.15 13:10

Pendant qu'il tachait de reprendre ses esprits, la cloche annonçant le repas sonna, Io-Plait se dirigea vers l'endroit ou ils étaient censés prendre leur repas. Il ne vit presque aucun de leurs convives de la veille, et en conclu qu'ils prendraient leur repas avec les matelots. Se dénichant une place, il ne se rendit pas compte de suite qu'il était juste à côté de celui contre lequel il s'était battu.

« Tu m'as l'air bien préoccupé, c'est notre petite escarmouche d'hier qui t'amène? »


Le Iop ne comprit pas de suite qu'il était interpellé, jusqu'à ce qu'une petite tape sur son épaule lui annonce clairement que c'était à lui qu'on parlait.


« Oh non, pas vraiment, je réfléchissait plutôt à ce que j'ai appris hier soir et ce matin, j'aimerais avoir ton avis sur la question. Tu as accepté de travailler sur ce navire en sachant à propos de cette "malédiction", mais si tu en étais victime, aurais-tu essayé de mener l'enquête avant d'embaucher des étrangers, ou aurais-tu directement remis l'enquête à d'autres? »


« Pour tout te dire, je soupçonne certaines personnes qui sont pratiquement intouchables. Donnes moi tes impressions sur cette affaire, je veux l'avis des membres de l'équipage. »


La rumeur des conversations s'amplifia, il n'y prit pas attention, mais jeta un coup d’œil rapide a l'assemblée, et remarqua que certains les observaient avec attention.


Trop fatigué pour être fatigué.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibelius
MJ
MJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 35
Origines Origines : Peuple Lenald
Compétences Compétences : Cuisine, bâton, susciter de la pitié
Messages Messages : 1083

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   26.02.15 18:58

« Oh, vous le charpentier ? Voyez-vous, je suis moi aussi souvent amenée à travailler avec le bois, La rigide souplesse de ce matériau et son faible coût en font quelque chose d’indispensable à mes prototypes. Mais dites-moi, parmi les travaux que vous auriez effectuez récemment, n’auriez-vous rien à me dire qui pourrais nous avancer sur le mal mystérieux ? »

Hamrack jack se frotta le barbichon quelques instants.

« Alors comme ça t'sais travailler le bois hein... parce que j'ai là une béquille en bois dur qui demande des soins délicats s'tu vois c'que je veux dire ahaha ! »

Voyant que l'aventurière ne fut pas tant que cela emballée par sa remarque, il poursuivit sur un ton plus sérieux, enfin disons moins goguenard.

« On vient d'quitter l'port depuis à peine un jour, j'ai pas foutu grand chose encore. Tant qu'on se fait pas briser que'chose par des boulets criants, ou par une tempête dans le genre bien plus méchante que celle de cette nuit, j'ai pas grand chose à faire en tant qu'charpentier. Enfin... vous savez, je m'arrange souvent pour que les diverses choses sur lesquelles je tâcheronne se retrouvent en d'sous de 23. Quitte à être moins efficace, j'minimise les dégâts, ou au moins j'remonte un peu l'moral des troupes. Mais j'suis comme tous les pèlerins de ce foutu navire, j'sais pas grand-chose de ce qui se trame avec la 23e corde. »

La cloche sonna et le matelot tenta de faire quelques courbettes à l'aventurière avant de disparaître dans la nuée de marins qui se ruait vers le pont inférieur.
« Oh non, pas vraiment, je réfléchissait plutôt à ce que j'ai appris hier soir et ce matin, j'aimerais avoir ton avis sur la question. Tu as accepté de travailler sur ce navire en sachant à propos de cette "malédiction", mais si tu en étais victime, aurais-tu essayé de mener l'enquête avant d'embaucher des étrangers, ou aurais-tu directement remis l'enquête à d'autres? »

« Mon bonhomme, si j'en étais victime, mes entrailles seraient éparpillées sur le pont comme ce pauv' type... Et j'aurais pas grand chose à cogiter pour savoir quelle enquête mener. Après je comprends que l'cap'taine ait voulu déléguer. J'ai entendu tous les trucs fous et imaginables qu'ils ont pu tenter pour se défaire de la malédiction, mais rien ne fonctionnait. Moi, tant que ça ne m'empêche pas de prendre mon pied une fois à terre, je vois pas d'inconvénients à ce qu'il embauche du personnel extérieur. »

« Pour tout te dire, je soupçonne certaines personnes qui sont pratiquement intouchables. Donnes moi tes impressions sur cette affaire, je veux l'avis des membres de l'équipage. »

« Mon gars, j't'assure que faut pas trop chercher les noises du côté de la haute commanderie, les gars se font fouetter pour pas grand-chose ces temps-ci... Une bousculade, quelqu'un qui n'salue pas l'cap'taine, une rixe de beuverie, une mauvaise manœuvre... Fais pas le fiérot, maintenant que vous êtes à bord, c'est lui le maître ; que vous le vouliez ou non. Fallait pas monter sinon ahaha ! mais tu verras tête de porkass, ce voyage tu t'en souviendras toute ta vie ! Surtout si elle s'achève pendant la traversée ahahaha ! »

Le matelot un peu ivre sur les bords s'en alla pousser quelques gueulantes avec ses confrères.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   27.02.15 14:28

On se serait cru dans une étable ou, plus précisément, dans une porcherie.

Agglutinés, les uns couinaient, leurs groins plantés au-dessus de  leurs auges débordant d’un épais gruau brunâtre tandis que les autres, véritables grognards, éructaient immondices et blagues salaces, chacun tapant le dos rond et velu de son voisin à l'intérieur de ce pont surchauffé et empuanti par la sueur qui exsudait de tous les pores de ces peaux de Porkass. 

 
Qu’elle était belle, la marine ! Qu’il avait fière allure, cet équipage !

Narhuitlalashishtom avait trouvé refuge en bout de table, s’arrangeant pour alpaguer la bricoleuse et la Mutsou lorsqu’elles passèrent à proximité du banc sur lequel elle s’était assise.
De l’archer de leur petit groupe d’investigateurs, aucune nouvelle. Sans doute avait-il préféré s’asseoir au beau milieu de la masse grouillante et malodorante, histoire de pouvoir dire « j’y étais ».

Profitant du vacarme ambiant qui, somme toute, ne la dérangeait pas tant que ça, la vieillarde entretint ses acolytes de ses récentes découvertes, aussi discrètement que cela était possible. Leur faisant part de ses suppositions, elle leur demanda quelles étaient leurs conclusions au sujet de ce qu’elle venait de leur apprendre. Qu’avaient-elles appris de leur côté ? L’enquête avait-elle progressé ?
_______________________________________
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifreann

avatar


Féminin Divinité Féca
Âge Âge : Plus de dix mille ans, mais une trentaine d'années physiquement.
Origines Origines : Création du dieu mineur Talhian. Vue à Gisgoul pour la première fois.
Compétences Compétences : Forgeuse - possède une bonne force physique mal utilisée - maîtrise moyennement la magie Mutsou
Messages Messages : 176

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   28.02.15 20:50

Ifreann avait à peine eu le temps de réclamer le parchemin et l’encre qu’on lui devait depuis la veille. Les cloches, puissantes, lancinantes, un vrai « régal » pour les oreilles de la Mutsou, s’étaient mêlées de l’affaire pour leur faire savoir que l’heure du repas était venue. Pourtant, la femme-animale n’était pas plus impatiente que ça. Elle n’avait même pas vu le temps s’écouler, elle qui d’habitude était toujours attentive à ce genre de détails.

Contrairement à la veille, la petite troupe n’avait pas eu le privilège de s’assoir à la table des commandants. En soi, cela constituait déjà une hypothèse aux yeux d’Ifreann : il fallait qu’ils discutent entre eux. Qu’ils modifient un peu leur plan de manière à ce qu’ils ne se doutent de rien. Elle n’en était pas sûre, mais les différentes pistes – dont la plus frappante, l’odeur qui l’avait menée à la cabine du capitaine – lui laissaient croire qu’un haut gradé de ce navire avait quelque chose à voir avec cette étrange histoire. Quelque chose, cependant, lui échappait : quel était l’intérêt pour cet homme, quel qu’il soit, de promettre une somme plus qu’alléchante à quatre personnes pour qu’elles règlent un problème dont il était la source ? A moins qu’il ne s’agisse que d’une supercherie, que la somme ne soit finalement pas donnée... Mais tout de même, à quoi bon ?!

Devant son repas, Ifreann soupira. Elle n’en toucha pas un morceau, pas un petit fragment. Plus rien ne la mettait en appétit ; les odeurs qui s’entremêlaient, l’intrigue, ce qui pouvait au moindre moment lui tomber sur le... Mais bien sûr ! Alors que Narhuit’ s’adressait à elle à voix basse pour en savoir un peu plus sur ses éventuelles recherches, la femme aux yeux rouges leva l’index pour l’arrêter et s’excusa auprès d’elle avant de prendre congé.

Lorsque l’homme était mort ce jour-là, tout le monde – a priori – était à l’intérieur. Si la « malédiction », pour autant que c’en soit une, n’avait lieu que pendant les heures de grand rassemblement, elle était la cible parfaite une fois dehors. Délaissant l’atmosphère étouffante de la grande salle, Ifreann s’enivra d’un oxygène un peu plus propre. Elle n’avait pas vraiment envie de mourir aujourd’hui, mais elle n’avait pas vraiment le choix. Il fallait qu’elle vérifie.

Elle s’avança un peu plus sur le pont. Elle était un point, une proie on ne peut plus remarquable sur le plancher désert ; si la mort voulait s’emparer d’elle, elle qui s’amusait à la provoquer, c’était maintenant ou jamais. Une petite boule dans la gorge, Ifreann attendit, ainsi debout à ne rien faire, la morsure glaciale de la Dame au visage inconnu dans son cou. Mais rien ne vint. La faucheuse ne voulait visiblement pas d’elle dans son royaume ; elle était peut-être trop embêtante pour ça. Elle prenait peut-être trop de place.
Dans un petit soupir de soulagement, la Mutsou se laissa tomber près d’une des voiles, s’appuyant alors contre le mât. Non seulement elle était parvenue à esquiver la mort, mais elle avait aussi réussi à trouver un coin calme, elle qui cherchait ça depuis un bon bout de temps. Elle sortit de ses grandes poches un parchemin ainsi qu’une plume et un petit réservoir d’encre. Posée telle qu’elle l’était, c’était pour elle le moment d’informer sa famille de son état.

_____

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylena

avatar


Divinité Steamer
Âge Âge : 21
Origines Origines : Sufokia
Compétences Compétences : Ingénierie, dékrokilliseuse
Messages Messages : 40

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   07.03.15 21:29

Shaylena s’était vus offrir une place aux côtés d’Ifreann et de Narhuitlalashishtom. Cette dernière, malgré le brouhaha ambiant,  ne perdis pas de temps pour partager ses recherches, ses suppositions, ses soupçons. Et aurais semble-t-il  souhaitée qu’à leur  tour, les deux femmes qui l’entourait fassent de même.  Seulement et soudainement la mutsou s’excusa et pris congé, laissant à Shaylena seul, le soin d’échanger avec la petite dame au chignon.

Qu’était-ce la chose qui avait poussée Ifreann à quitter  la petite troupe attablée, alors qu’elle venait juste de se réunir ? Se demandait la steameuse avant de penser à faire part de ses interrogations.

A l’adoratrice d’Enutrof elle apprit ce qu’elle envisageait une fois le Requin Jaune immobile. En effet elle lui parla d’une expression que la navigatrice avait entendue lors d’une expédition proche des cotes de Frigost. « Il faut se méfier de la face cachée de l’iceberg »  Shaylena ne craignait pas un instant que son interlocutrice ne comprenne pas le sens de cette phrase, elle qui avait vécus tant de printemps, ou plutôt d’hiver pour rester dans le thème, n’avait pas la science diffuse et avait probablement déjà rencontrée, ou eu vent de ses blocs de glaces qui parsemaient les eaux froides.  Par cette formule, la bricoleuse indiquait qu’elle aurait souhaité rechercher des indices à l’extérieur du navire et notamment sous sa partie immergée.

Depuis le début de l’enquête, Shaylena, semblais privilégier la recherche d’indices visuels. Elle voulait du concret, de la matière à réflexion. Jusque-là,  les marques blanches et un cadavre pas très beau à voir étaient les seuls points de repères dont elle disposait.

Tandis que Narhuitlalashishtom était distraite par autre chose, Shaylena, comme à son habitude ferma ses yeux un cours instant avant de prendre part au repas.  Pendant qu’elle s’alimentait, la parole était revenue à la vielle dame, elle en avais beaucoup plus appris et n’hésitait pas à revenir sur certain point.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   10.03.15 20:29

Puisque la Mutsou s’en était allée, plantant Shaylena et Narhuitlalashistom en plein conciliabule, la vieillarde en fut pour ses frais quant à ses espoirs de mise en commun. Puisque la bricoleuse semblait s’épanouir en usant de termes aussi obscurs qu’abscons, l’ancêtre rongea son frein en se demandant si elle avait été la seule à s’intéresser à l’enquête qui était censée les occuper, elle et ses compagnons de chambrée, la malade mise à part. Puisque la menuisière paraissait plus intéressée par son estomac que par le devenir des choses, l’adoratrice de l’Avaricieux se leva de table, lui souhaitant un bon appétit, et déambula entre les convives à la recherche d’une tête connue.

Puisque les lieux étaient aussi exigus que confinés, Narhuitlalashishtom ne tarda pas à apercevoir l’archer de leur groupe, aux prises avec quelques marins dans ce qui avait tout l’air d’un concours de rots, et elle lui fit signe de la suivre, les reliefs de son repas attestant que l’homme, repu, avait terminé de satisfaire son estomac. Puisque l’occasion lui permettait enfin de réunir l’équipe des « investigateurs », la petite bonne femme décida de forcer la chance et entraîna Io à sa suite, avant de retourner ravir Shaylena à ses agapes et de quitter la salle malodorante et surchauffée pour rejoindre le dernier membre de leur quatuor aussi disparate qu’incohérent.

« Puisque nous sommes maintenant réunis, commença l’ancienne en surgissant dans le dos d’Ifreann, il est grand temps de mettre autant nos découvertes en commun que les points sur les « i ». Qu’en est-il de votre avancée dans l’affaire qui nous occupe… tous ? »

Sur ce dernier mot, son regard loucha en direction de l’archer et de la bricoleuse dont elle ne savait, en fin de compte, pas grand-chose.

« J’ose espérer ne pas avoir été la seule à fouiner et à perdre mon temps en de vaines recherches. Cela me peinerait fortement. Non pas le fait d’avoir gaspillé mon temps, il faut bien s’occuper à bord de ce fier bâtiment. Non, simplement d’être la seule à n’avoir rien découvert d’intéressant, ou presque. Allez-vous, oui ou non, m’éclairer sur ce que vous avez appris, ces derniers temps ? Et sans prendre la poudre d’escampette, je vous prie. Je commence à en avoir ras le chignon de devoir vous courir après et de me fatiguer à tenter de vous réunir en vain.

- Huk huk huk ! »

La petite vieille avait beau sourire, le message avait le mérite d'être clair.
__________________________________
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibelius
MJ
MJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 35
Origines Origines : Peuple Lenald
Compétences Compétences : Cuisine, bâton, susciter de la pitié
Messages Messages : 1083

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   13.03.15 18:05

Récapitulatif des avancées de Narhuitlalashishtom

Bétel Jeuse était affairé à nettoyer sa cuisine pendant le « crime » ; cuisines qui empestent, mais il s'agirait d'une habitude.
Les simples matelots ne savent pas où est le cadavre.
Un mot de Régulus était présent dans le sac de Narhuitlalashishtom : « une fois à terre, regardez au Nord »
Régulus est malade, il est inquiet et semble se méfier d'un groupe de personne, il cite le Capitaine.
Aucun rapprochement n'a été fait entre une forme de maladie et la malédiction.
Le Capitaine se montre coopératif et attentionné à l'égard des deux femmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifreann

avatar


Féminin Divinité Féca
Âge Âge : Plus de dix mille ans, mais une trentaine d'années physiquement.
Origines Origines : Création du dieu mineur Talhian. Vue à Gisgoul pour la première fois.
Compétences Compétences : Forgeuse - possède une bonne force physique mal utilisée - maîtrise moyennement la magie Mutsou
Messages Messages : 176

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   28.03.15 13:00

Ifreann conclut le dernier mot de sa lettre par un magnifique trait droit provoqué par la voix de Narhuit. Appliquée dans sa rédaction, veillant attentivement à ce que son écriture soit lisible, elle ne s’était pas attendu à ce que quelqu’un débarque de la sorte. Alors qu’elle s’apprêtait à tourner un regard colérique en direction de la petite vieille, son air se relâcha soudainement lorsqu’elle se rendit compte qu’elle n’était pas venue seule : les deux autres aventuriers l’accompagnaient et ils semblaient ne pas savoir ce qu’ils faisaient là.

- J’ose espérer ne pas avoir été la seule à fouiner et à perdre mon temps en de vaines recherches, continua la disciple de l’Avaricieuse avec sérieux. Cela me peinerait fortement. Non pas le fait d’avoir gaspillé mon temps, il faut bien s’occuper à bord de ce fier bâtiment. Non, simplement d’être la seule à n’avoir rien découvert d’intéressant, ou presque. Allez-vous, oui ou non, m’éclairer sur ce que vous avez appris, ces derniers temps ? Et sans prendre la poudre d’escampette, je vous prie. Je commence à en avoir ras le chignon de devoir vous courir après et de me fatiguer à tenter de vous réunir en vain.

Elle conclut son petit discours par un sourire qui contrastait beaucoup avec le ton qu’elle venait d’employer. Ifreann jeta un bref regard vers Io’ puis Shaylena, attendant que l’un d’eux prenne la parole, mais elle constata que ni l’un ni l’autre n’avait quelque chose de pertinent à apporter. Dans un léger soupir, la Mutsou se releva après avoir pris soin de glisser la lettre sous le réservoir d’encre.

- Puisqu’apparemment on ose pas parler... Elle jeta un oeil à la bricoleuse et au disciple de Iop. J’ai pas trouvé de pistes concrètes. Enfin si, j’en ai eu une, de piste, mais j’ai pas d’indices qui pourraient nous permettre d’dénoncer qui qu’ce soit. J’suis allée faire un tour dans les cuisines histoire d’y trouver le cuisto. Bon, il était pas là. Du coup j’ai fait l’tour du lieu en espérant trouver un truc. Au départ, à part des épices, des restes d’bouffe par-ci, par-là, ce genre de choses... Rien d’spécial. Pis l’odeur dégueulasse d’la cuisine, loin d’donner envie d’manger un bon p’tit plat, m’a menée vers une tâche de sang au sol ; ben j’peux vous assurer qu’elle était plutôt fraîche. Du coup j’ai suivi l’effluve, ça m’a fait sortir des cuisines, tourner en bourrique, pis... Etrangement ça m’a m’née vers le capitaine. Etrange nan quand on sait qu’on était trois sur quatre à être là au même moment ?

Marquant une pause dans son discours, Ifreann se baissa pour ramasser la lettre. Elle la secoua légèrement puis la montra au groupe. Les pattes de mouche qu’étaient son écriture étaient illisibles depuis là, mais elle tapota le parchemin et expliqua :

- J’ai fait cette lettre pour ma famille. Elle vérifia les alentours avant de continuer : J’ai demandé à ma compagne d’enquêter sur le capitaine. J’lui ai filé son nom, celui de son bâtiment. P’t’êt’ qu’on aura l’droit à quelques informations sur ses antécédents, voire mieux. J’espère, ‘tout cas.

_____

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylena

avatar


Divinité Steamer
Âge Âge : 21
Origines Origines : Sufokia
Compétences Compétences : Ingénierie, dékrokilliseuse
Messages Messages : 40

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   06.04.15 18:16

Face au silence qui avait suivis la mise au point de Narhuitlalashistom, la mutsou pris la parole afin d’énoncer aux autres aventuriers la piste qu’était sienne. Après avoir pris  dans ses main la lettre qu’elle venait d’écrire, elle ajouta :
« J’ai fait cette lettre pour ma famille.  J’ai demandé à ma compagne d’enquêter sur le capitaine. J’lui ai filé son nom, celui de son bâtiment. P’t’êt’ qu’on aura l’droit à quelques informations sur ses antécédents, voire mieux. J’espère, ‘tout cas. »

Shaylena avait attendus qu’Ifreann ait finis de parler et  laisser à nouveau un cours silence s’installer avant de prendre la parole. En effet elle était légèrement démoralisée par le faite que son  intervention antérieur face à la petite dame,  ait semble-t-il passée inaperçus.

A nouveau elle tentait de faire part de sa piste:
«  De … de mon coté ... je n’ai rien de bien concret.  N’ayant pas trouvé d’indices matériel supplémentaires à ceux que nous avons, avions déjà –  les marques blanches et le cadavre de la veille – J’ai pensée qu’une fois le bâtiment immobile, je pourrais chercher du côté immergé du navire, c’est peut-être un endroit qui n’as pas encore été inspecté.  

Ne sachant pas quoi ajouter, son regard se dirigea vers le sol, mais elle finit par ajouter :
… Voilà… Bien-sûr en attendant que je puisse faire cette investigation, je suis disposée à vous aider dans vos recherches. Si par exemple vous auriez d’autres pistes à me confier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Io-Plait

avatar


Masculin Divinité Iop
Âge Âge : 34
Origines Origines : inconnues
Compétences Compétences : Fauteur de trouble professionnel, combat a distance à l'arc, combat de mélée avec exclusivement l'épée, mais y répugne.
Messages Messages : 57

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   07.04.15 20:38

La réponse du matelot qu'il avait interrogé ne fit qu'accentué ses doutes, même si l'homme en question paraissait avoir un peu trop bu. Il n'eu pas le temps de ruminer la question puisque la vieille enutrof l'arracha à son repas à peine entamé. Raflant Shaylena au passage, ils rejoignirent la mutsou à l'écart de l'attroupement et la tirade que la quinquagénaire leur servi en dit long sur son humeur.


Le iop ne répondit pas de suite, préférant écouter ce que les autres avaient à dire, l'histoire du sang l’intéressa au plus haut point, en revanche le fait d'amener la "compagne" de la mutsou à faire des recherches ne l'enchantait guère. Il parlerait de cela avec la concernée lorsqu'ils se retrouveront. « J’ai pensée qu’une fois le bâtiment immobile, je pourrais chercher du côté immergé du navire, c’est peut-être un endroit qui n’as pas encore été inspecté. »


« Ce n'est pas forcément une mauvaise idée, mais garde bien à l'esprit qu'il n'y a pas de "malédiction" sans un cerveau -qu'il soit Douzien ou non- derrière cette malédiction, et, à moins qu'il ne soit amphibien, il ne pourrait pas survivre sous l'eau. De plus il y a encore une bonne partie du bateau à laquelle nous n'avons pas accès. »


« Pour ce qui est de mes recherches je n'ai pas appris grand-chose, j'ai fait un tour et interrogé quelques matelots au passage, mais personne ne semblait savoir quoi que ce soit, j'ai donc voulu interrogé la personne qui à découvert le corps hier, mais il n'était pas en état de me répondre correctement. »


« Par la suite, j'ai déambulé jusqu’à me retrouver dans la cabine du capitaine, un homme charmant vousne trouvez pas? J'ai posé de questions, obtenus en réponse quelques remarques désobligeantes et un silence remarquable sur 
la plupart de mes questions. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il est impliqué, mais il ne donne pas l'impression de nous donner toute les cartes en main pour résoudre cette affaire. »


« Et enfin lorsque tu m'a interrompu Narhuitlalashishtom, je venais d'avoir une réponse des plus intrigantes. Si mes souvenirs ne me trahissent pas c'était : « Les gars se font fouetter pour pas grand-chose ces temps-ci... Une bousculade, quelqu'un qui n'salue pas l'cap'taine, une rixe de beuverie, une mauvaise manœuvre... Fais pas le fiérot, maintenant que vous êtes à bord, c'est lui le maître ; que vous le vouliez ou non. Fallait pas monter sinon ahaha ! mais tu verras tête de porkass, ce voyage tu t'en souviendras toute ta vie ! Surtout si elle s'achève pendant la traversée ahahaha ! » vous comprendrez que je n'ai aucune confiance en l'équipage. »

« Mais la réflexion heurte la raison, même un iop pré-pubère s'en rendrait compte, pourquoi nous auraient-ils engagés? »


Trop fatigué pour être fatigué.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chi Sygni
PNJ
PNJ
avatar


Masculin Divinité Athée
Âge Âge : 39
Messages Messages : 26

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   10.04.15 16:06

Alors que les aventuriers semblaient parcourus par un silence songeur, et que chacun réfléchissait à ce qu'il venait d'entendre, la vigie se mit à beugler. La chose avait de quoi surprendre nos aventuriers, car on ne l'avait pas entendue depuis le début de la traversée. Passé le coup de la surprise, on compris un peu mieux ce qu'elle vociférait :

« Embarcation plein Ouest ! 'barcation plein Ouest ! »

Quelques minutes après qu'un grouillot soit parti prévenir le gratin du Requin Jaune, Chi Sygni déboula sur le pont sans vraiment remarquer la présence des aventuriers, s'arma d'une longue vue et grimpa les escaliers menant au 6e pont. De là, il tira son ustensile télescopique, et mira l'horizon dans la direction plus ou moins indiquée. 

Après quelques balayages, il s'immobilisa, plissa quelque peu les yeux, donnant plus de crédit à ses rides naissantes, puis lâcha un soupir.

« Ramenez-moi les matelots d'la pitance, et mettez en panne ! »

Comme si l'on venait de taper du pied sur une fourmilière, les marins sortaient de tous les orifices du navire. Ils montaient, grimpaient, agrippaient. Certains avaient encore un peu de sauce dans la barbe, mais ils n'étaient pas mécontents. C'était les aléas du métier. Après quelques manœuvres, les voiles du mât d'artimon se mirent à l'exacte perpendiculaire de celles du grand mât et du mât de misaine. Sans vraiment qu'on en ressente l'effet, le Requin Jaune venait de perdre sa force motrice, et n'allait pas tarder à s'immobiliser, une fois son inertie perdue.

Chi Sygni redescendit du 6e, et aperçut au passage notre brochette d'aventuriers qui commençaient à se poser des questions.


« Dans trente minutes. Dans trente minutes, mesdames et messieurs, nous aurons de la visite, pour sûr ! D'ici là, si la chaleur vous accable, n'hésitez pas à piquer une petite tête... si vous n'avez pas peur des requins. Ahah ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylena

avatar


Divinité Steamer
Âge Âge : 21
Origines Origines : Sufokia
Compétences Compétences : Ingénierie, dékrokilliseuse
Messages Messages : 40

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   14.04.15 15:22

Face à cette agitation soudaine, Shaylena, désireuse de contribuer elle aussi enfin à l’enquête, quitta la troupe à la recherche d’un endroit discret. Elle prendrait aux mots Chi Sygni, bien que ce ne soit pas la chaleur qui dans ce cas l’amènerait à vouloir se jeter à l’eau. Mais avant cela, et puisque le but n’étais définitivement pas de se rafraichir, elle devait se préparer en cherchant notamment quelques petits équipements, qu’elle sortis une nouvelle fois de la sorte de bourse nouée à sa ceinture.

Quand elle eut finis d’enfiler son accoutrement, le navire avait enfin cessé de se mouvoir et attendais à présent que l’embarcation arrive à sa hauteur. Un petit point qui avait son importance freinait Shaylena dans sa hâte. Ils se trouvaient très loin des côtes et en eaux profondes, des conditions et un environnement qu’elle n’avait pas encore exploré. Son plan initial était d’attendre l’arrêt du bateau oui, mais seulement une fois arrivé sur l’île de Moon ou quelconques autres terres.

Profitant qu’une grande partie des matelots soit affairés à finaliser la mise à panne, Shaylena se rendit sur la proue du navire, il lui avait semblé que c’était l’endroit où elle serait le plus proche de la ligne de flottaison. Pensive, elle était désormais tiraillés par l’envie de découvrir quelque chose pour faire avancer l’enquête, et apeurée, parce que si c’était le cas, elle serait seul là-dessous à devoir faire face à ces probables indices de quelques natures qu’ils soient. Bien des instants plus tard, et après de profondes inspirations, elle n’était désormais plus sur le navire, mais avait plongé à tribord et entamait son investigation sous-marine.

A peine eût-elle posée les yeux sur la coque, qui lui vint soudain une impression de déjà-vu. Il fallut un certain temps à Shaylena pour se remémorer l’endroit et le moment où elle aurait déjà fait face à une coque similaire. Il s’agissait en réalité de la même carène, elle l’avait simplement aperçu,  sans trop de détails, lorsqu’elle était partie récupérer l’encrier de Chi Sygni dans le port de Madrestam.

Elle continua alors sa recherche se dirigeant vers la queue du requin jaune, disparaissant derrière le gouvernail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narhuitlalashishtom

avatar


Féminin Divinité Enutrof
Âge Âge : Septuagénaire
Origines Origines : Terra Amakna - Cidrerie du Rêve de Dragon
Compétences Compétences : Scribe, amatrice de thé et de tisane, hâbleuse
Messages Messages : 375

MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   14.04.15 16:24

Narhuitlalashishtom fut momentanément distraite des manoeuvres en cours par le comportement de Shaylena.

Quittant l'esquif du regard, alors qu'il poursuivait son inexorable rapprochement du Requin Jaune, elle choisit de s'intéresser à l'étrange manège de la bricoleuse. Lorsque cette dernière se rapprocha de la proue d'un pas aussi inflexible que déterminé, une lueur d'inquiétude, fugace, se fraya un chemin tortueux entre ses innombrables rides d'expression pour aller se lover dans ses pupilles écarquillées.

Cela ne dura pas plus d'une fraction de seconde. A peine avait-elle eu le temps de tendre une main en direction de la naïade du peuple Steamer que cette dernière avait enjambé le bastingage et disparu sans un bruit, happée par les flots.

« Hâr ! Hâr ! Hâr ! 'faut croire que c'était la plus présentable de tous qui avait la plus grosse arakne au plafond ! Hâr ! Hâr ! Hâr ! »


Se rapprochant du plongeoir de Shaylena, Narhuitlalashishtom se pencha au-dessus de l'eau, scrutant l'onde dans l'espoir d'apercevoir la nageuse attitrée de leur fine équipe.
________________________________________________
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Sur le Requin Jaune   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP] Sur le Requin Jaune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jaune ?
» "Shark Attack 3", quand l'attaque d'un requin vire au vaudeville!
» Comment travailler le jaune ?
» Désert Jaune Lasure
» tout jaune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie des Zindes - Rykke-Errel :: PARTIE RÔLE PLAY :: Les Pérégrinations Pélagiques-